Le Misanthrope Introduction

1274 mots 6 pages
Pour étudier la dispute, nous verrons en premier temps en quoi la scène est animée, en deuxième temps la thèse d’Alceste puis en troisième temps la thèse de Philinte.
Dans cette scène les deux personnages principaux A et P se disputent sur un débat philosophique. Nous remarquons leur emportement qui fait de la scène une scène animée. Nous ressentons une tension entre les deux personnages par la répétition de « non » v 41 53 67 qui relèvent bien du désaccord en P et A. De plus A parait être en colère, nous pouvons voir cette colère par l’utilisation d’injures comme « morbleu ! » v 60 et dont le point d’exclamation laisse paraitre une certaine agressivité que nous retrouvons dans l’accumulation au v 50 « vous jure amitié, zèle, estime, tendresse » et dans la violence d’un vocabulaire hyperbolique « souffrir » v 41, « je ne hais » v 43, « châtier, sans pitié » v 67 . Le débat est long, principalement la tirade d’A commençant au v 41 jusqu’au v 76, ce dernier semble véritablement impliqué dans son discours car il parle à la première personne du singulier, et utilise des verbes de volonté : v 35 et 69 « je veux », v 61 « je refuse ». Cette scène animée doit attirer l’attention des spectateurs, car elle place l’intrigue principale de la pièce, issue du débat philosophique entre A et P.
Dans cette scène nous remarquons clairement la thèse d’A. En effet celui-ci s’emporte et exprime avec vivacité ses idées et ses convictions sur la vie en société de l’époque. Il porte en premier temps une critique sur la vie mondaine de l’époque et sur les vices de l’humanité, que l’on voit à travers l’utilisation d’adjectifs péjoratifs aux vers 41 « lâche méthode » qui critique en fait le manque de sincérité et l’hypocrisie beaucoup trop présente d’après A dans la société actuelle, « affables donneurs d’inutiles paroles » vers 45, v 48 « le fat », « grands faiseurs de protestations » v 44, accusant les gens de l’époque d’utiliser cette « lâche méthode ». Nous trouvons

en relation

  • La misanthropie d’Alceste
    1471 mots | 6 pages
  • Georges dandin et le misanthrope
    522 mots | 3 pages
  • Molière
    1300 mots | 6 pages
  • introductionle misanthrope
    449 mots | 2 pages
  • Misanthrope
    1832 mots | 8 pages
  • Le Misanthrope - Alceste a-t-il de bonnes raisons de détester le genre humain ?
    738 mots | 3 pages
  • Lettre à monsieur de malesherbes
    712 mots | 3 pages
  • Lectures d'alceste dans le misanthrope
    3322 mots | 14 pages
  • Biographie moliere
    834 mots | 4 pages
  • Molière
    421 mots | 2 pages