Le misanthrope

1163 mots 5 pages
I/ LE MISANTHROPE
1) Definition :

La misanthropie est l'état de détester le genre humain. Le mot vient du grec ancien misos (haïr) et anthropos (humain). La misanthropie s'oppose à la philanthropie.Dans la philosophie occidentale, la misanthropie est liée au fait de s'isoler de la société humaine.
2) presentation et resume
Le Misanthrope ou l’Atrabilaire amoureux est une comédie de Molière en cinq actes (comportant respectivement 3, 6, 5, 4 et 4 scènes) et en vers (1808 alexandrins) jouée pour la première fois le 4 juin 1666 au Théâtre du Palais-Royal. Le ton grave de cette œuvre surprend le public et Le Misanthrope n'obtient qu'un succès moyen, ne restant à l'affiche que pour trente-quatre représentations.

Alceste hait l'humanité tout entière, y dénonce l'hypocrisie, la couardise et la compromission. Mais il aime pourtant Célimène, coquette et médisante. Le vertueux se lance ainsi dans des combats perdus d'avance qui l'acculent à la fuite... Molière y critique les mœurs de la cour, l'hypocrisie qui règne dans cette société du paraître, où les comportements frisent la parodie.

Avec Le Misanthrope, Molière rompt avec un certain type de comique inspiré de la farce. La comédie d’intrigue qui jusqu’alors l’a le plus inspiré est écartée. Est-ce à dire que Molière ne cherche plus à faire rire ?
Le Misanthrope est une comédie de caractère, qui apporte éclairages et développements sur les motivations et les traits moraux d’un personnage.
Dans le cas du Misanthrope, on se heurte d’emblée à un paradoxe. Un misanthrope est un homme qui déteste la compagnie de ses semblables. De plus, notre misanthrope est « atrabilaire » c’est-à-dire la proie d’un dérèglement des humeurs, dominées par la bile noire qui prédispose à l’isolement, à la tristesse et à la mélancolie érotique (jalousie ou folie d’un amour insatisfait).
Dans les faits, Alceste est davantage colérique que mélancolique. Paradoxalement, l’atrabilaire est aussi amoureux. Avec Le Misanthrope, Molière

en relation

  • le misanthrope
    1273 mots | 6 pages
  • Misanthrope
    1033 mots | 5 pages
  • Le misanthrope
    673 mots | 3 pages
  • Le misanthrope
    1248 mots | 5 pages
  • Misanthrope
    1074 mots | 5 pages
  • Le misanthrope
    2110 mots | 9 pages
  • Le misanthrope
    1274 mots | 6 pages
  • Le misanthrope
    3346 mots | 14 pages
  • Misanthrope
    2420 mots | 10 pages
  • Misanthrope
    1322 mots | 6 pages