Le modele keynesien

Pages: 16 (3989 mots) Publié le: 21 mars 2013
Le modèle keynésien

Introduction :
John Maynard Keynes : 1936 théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie.
Les travaux de Keynes sont à l’origine de la plupart des développements de l’analyse macroéconomique moderne. Que ce soit grâce aux prolongements des économistes postkeynésiens ou bien grâce aux critiques que les travaux de Keynes ont suscité chez les économistesclassiques ou néoclassiques. Les travaux de Keynes ont entrainé « une révolution de la méthode de l’analyse économique ».
Avant la révolution marginaliste (fin du XIXème siècle), la pensée économique classique était dominée par une approche macroéconomique. Après la révolution marginaliste, les économistes néoclassiques analysent l’économie globale sur la base des comportements individuels. Levéritable changement de méthode introduit par Keynes se situe par rapport à l’analyse néoclassique, qui étudie la macroéconomie sur la base de fondements microéconomiques. Keynes s’oppose aux fondements microéconomiques de l’analyse macroéconomique.
Selon Keynes, on ne peut pas faire confiance aux mécanismes de marché ou aux variations de prix pour rétablir rapidement l’équilibre sur tous les marchéscomme le prétend la théorie néoclassique. Pour Keynes, l’information n’est pas parfaite comme le suppose les classiques et les prix ne sont pas parfaitement flexibles. Autrement dit, tout déséquilibre entre l’O et la D se résorbe instantanément par une variation des prix.
Keynes se demande ce qu’il se passe dans l’économie si les ajustements ne se font pas par les variations de prix mais par lesquantités. Il faut resituer l’analyse keynésienne dans son contexte historique pour mieux comprendre l’originalité de son analyse. La théorie générale parait en 1936, donc peu de temps après la crise de 1929 qui s’est traduite par une chute brutale de la croissance dans les plupart des pays industrialisés, une hausse du chômage et la déflation (baisse des prix). Jusque là, les économies étaientsoumises à des crises passagères mais jamais d’une telle ampleur et d’une telle durée. Les théories classiques semblaient être vérifiées donc l’économie semblait être à son niveau d’équilibre de long terme (plein emploi des facteurs de production). La crise de 1929 a entrainé une remise en cause des théories classiques car on a assisté à une hausse durable du taux de chômage.
« Classiques » :* Durable du taux de chômage ; durable de Y ; prix
* Si D de B&S O de B&S prix de B&S Q demandées et des Q offertes
* Si D de L O de L chômage prix du L ( coût réel du L) D de L et O de L chômage
Mais ce type de politique n’a fait qu’aggraver la situation car la baisse des salaires nominaux a entrainé une baisse des revenus des M qui a entrainé à son tour unebaisse de la C encore plus importante et ainsi a fait décroitre la croissance.
Keynes : « piège de la déflation »
* Si w nominaux w revenu des M C D de B&S croissance
* Si prix w wp coût réel du L chômage
L’idée de Keynes était de dire que la crise de 1929 ne pouvait être résorbée par un ajustement par les prix mais au contraire par un ajustement des quantités.Keynes proposera d’augmenter la D globale de B&S afin de rétablir l’équilibre économique O=D. En augmentant les dépenses publiques (G), on créé une Y supplémentaire qui créée à son tour des revenus supplémentaires utilisés à des fins de C. Cette hausse de la C entraine une hausse de la D de B&S des M.
Chez Keynes la D de B&S crée l’O alors que chez les économistes classiques, c’estl’inverse, l’offre crée sa propre demande.

I. Le cadre d’analyse et le principe de la D effective
Dans ce chapitre, le modèle keynésien est limité au secteur réel de l’économie. Le marché du L n’est pas explicitement étudié dans ce chapitre car toute hausse de la Y entraine une baisse du taux de chômage.
A. Cadre d’analyse et principes de D effective
La théorie keynésienne est une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Modèle keynésien
  • Le modèle keynesien
  • Le modele keynesien
  • Modèle keynesien et fonction de consommation
  • Modéle keynesien simplifié
  • Is-lm : un modèle keynésien ?
  • Consommation et épargne dans les modèles de la synthèse de keynésienne
  • Logique Keynesienne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !