Le monde de meursault

1222 mots 5 pages
LE MONDE DE MEURSAULT
------------------

Postulat
Le monde est un monde qu'on ne peut expliquer, qui met fin un jour � toutes nos aspirations
Dans cet univers soudain priv� d'illusions et de lumi�res, l'homme se sent �tranger. Il est en exil, un exil sans recours puisqu'il est priv� des souvenirs d'une patrie perdue ou de l'espoir d'une terre promise.
?
Il faut se garder d'interroger ou de questionner un monde irr�m�diablement muet

Cela explique l'indiff�rence r�sistante de Meursault visant � r�duire les tensions superflues�: c'est une forme de sagesse (proche de l'�picurisme) que de r�fr�ner son �lan vital, que de s'accommoder (en apparence) de toutes sortes de privations et que de ne point tol�rer le discours du pr�tre, marchand d'espoir (II,5)
Dans le monde libre, l'absence au questionnement s'effectue dans la recherche des plaisirs physiques, naturels. Il s'agit de se d�pouiller des d�sirs parasites, impossibles � assouvir dans l'instant�: la paix du corps �teint tout souci du devenir
Alger est pour Meursault le th��tre d'une volupt� assur�ment famili�re, que ce soit en se promenant dans les rues de la ville, dans l'enceinte du tribunal ou au fond de sa prison
Sur la plage reposante s'�tablit une complicit� entre la pierre chaude et vivante de ses galets et le corps du personnage la mer, � la fois m�re et femme, est source de vie et balaie l'atroce mis�re de ce monde�; elle pr�te � Meursault le pouvoir de se laisser aller � l'entente amoureuse de la Terre et de l'homme d�livr� de l'humain.

Tels sont ces plaisirs simples que go�te Meursault dans la premi�re partie du roman, sit�t sorti de son travail, le week-end, lorsqu'il se trouve avec ses amis.
Pas de grand amour dans le couple Marie-Meursault mais un attrait �rotique qui se passe de mots, une relation qui se con�oit dans l'instant alors qu'aimer implique la dur�e et est symbolique de mort.
La notion de p�ch� n'a pas cours pour Meursault, le crit�re de v�rit� est cette loi de la

en relation

  • Mon memoire
    1569 mots | 7 pages
  • Fiche de lecture l'etranger, camus
    3424 mots | 14 pages
  • Brouillon
    5608 mots | 23 pages
  • La tendre indifference du monde
    1767 mots | 8 pages
  • Ltranger, albert camus
    7100 mots | 29 pages
  • Commentaire de l'épilogue de L'Etranger, A. Camus
    2993 mots | 12 pages
  • Commentaire La plaidoierie de l'avocat dans l'Etranger
    1770 mots | 8 pages
  • L Etranger
    2277 mots | 10 pages
  • L'Etranger d'Albert Camus
    2595 mots | 11 pages
  • L'etranger resumé et commentaire
    3530 mots | 15 pages