Le monde des idées de platon est-il le lieu véritable de l’âme ?

1780 mots 8 pages
Dissertation

Le monde des Idées de Platon est-il le lieu véritable de l’âme ?

Ce n’est pas d’hier qu’une question bien particulière trotte dans la tête des hommes, des femmes, des dirigeants, des philosophes, etc. Mais que ce passe-t-il après la mort ? Plusieurs hypothèse on été pensées comme la réincarnation, le paradis, l’enfer ou simplement la mort pure et nette sont des exemples de ce qui ont autrefois été imaginés. Un certain précurseur de la philosophie dénommé Platon en a fait une grande partie de ses ouvrages. Il croyait qu’un monde parallèle à celui matériel dans lequel nous vivons existerait. Après la lecture du documentaire La philosophie pour les nuls, de Christian Godin, nous sommes en mesure de se poser la question suivante : le monde des Idées de Platon est-il le lieu véritable de l’âme ? Il s’agit d’une question de rapportant au domaine de la philosophie que l’on pourrait qualifiée humaine. Ce domaine est en fait ce qui se rapporte directement à l’être humain et dans ce cas il est question de son âme. Selon la population en générale, le véritable lieu de l’âme est en fait le monde dit réel que Platon nommait le monde sensible. Il va de soit car c’est dans ce monde que nous passons notre vie de tous les jours. Cependant, quelques autres personnes croient en la théorie de Platon qui dit que le véritable lieu de notre âme serait le monde intelligible aussi nommé le monde des Idées. Les enjeux pouvant se rapporter à cette question son nombreux. Premièrement, si le monde des Idées serait vraiment le vrai, une énorme controverse pourrait se faire sentir parmi la population du monde entier. Ceci déstabiliserait l’idée générale des gens par rapport à leur vie et occasionnerait plusieurs questions auxquelles les réponses seraient très difficiles. Ensuite, la crainte de la mort serait certainement beaucoup moins élevée puisque mourir en tant que tel serait, selon la théorie de Platon, une sorte de délivrance de l’âme.

Selon nous, cela ne fait aucun

en relation

  • Platon et la théorie de la connaissance
    1844 mots | 8 pages
  • Ismail
    2494 mots | 10 pages
  • Phèdre résumé
    2003 mots | 9 pages
  • bonheur platon
    7795 mots | 32 pages
  • Platon
    1519 mots | 7 pages
  • planton
    9989 mots | 40 pages
  • Etude du livre VII de la république de Platon
    7271 mots | 30 pages
  • Biographie platon
    9024 mots | 37 pages
  • Phedon
    8036 mots | 33 pages
  • Platon
    13834 mots | 56 pages