Le mongolisme

Pages: 2 (333 mots) Publié le: 20 juillet 2013
Jusqu'à une année toute récente, on ignorait tout des causes du mongolisme… Mais on suspectait volontiers l'organisme maternel, en invoquant tour à tour une ménopause retardée, des grossessesmultiples ou trop rapprochées, des anomalies obstétricales. Bien qu'on ne comptât statistiquement que 2 ou 3 % des cas familiaux établis, étouffant tout espoir d'une maternité nouvelle, le verdict detare héréditaire revenait fréquemment dans la bouche des médecins.

En fait, le risque de répétition, après une naissance mongolienne, n'est en moyenne que le double du risque normal, soit 1/250.Mais, chose digne de remarque, ce risque s'accroît jusqu'à 1/50 pour celles de plus de quarante ans. D'innombrables chercheurs se sont vainement interrogés sur ces données et c'est à deux généticiensfrançais qu'est revenue la gloire d'avoir déchiffré l'énigme du mongolisme. Il s'agit, non point d'une maladie héréditaire, au sens classique du terme, mais d'une sorte de grippage des mécanismes del'hérédité : d'un accident de la circulation des chromosomes. Ceux-ci, présents en nombre constant dans chaque cellule et variables selon chaque espèce, sont les porteurs de notre hérédité. L'homme encompte normalement 46, dont 22 paires apparentées, correspondant à notre double héritage paternel et maternel, et deux chromosomes XX, qui caractérisent le sexe mâle, et XY, le sexe femelle. Il arriveexceptionnellement que, dans les chassés-croisés nécessaires pour que s'opère à part égale, dans nos cellules germinales, le brassage de nos chromosomes paternels et maternels, un chromosome s'égare enchemin, se trompe de partenaire, et se fragmente en plusieurs segments. Ce que les généticiens français ont découvert, c'est que le mongolisme est caractérisé par l'une de ces aberrationschromosomiques. Tous les mongoliens et jusqu'à nouvel ordre les mongoliens seuls, présentent une numération de 46 + 1 = 47 chromosomes.

Il est vraisemblable que, dans l'ovaire maternel, un défaut de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !