Le mort des amants

967 mots 4 pages
LA MORT DES AMANTS DE BAUDELAIRE

CXXI - La Mort des Amants

Nous aurons des lits pleins d'odeurs légères,
Des divans profonds comme des tombeaux,
Et d'étranges fleurs sur des étagères,
Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux.
Usant à l'envi leurs chaleurs dernières,
Nos deux coeurs seront deux vastes flambeaux,
Qui réfléchiront leurs doubles lumières
Dans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux.
Un soir fait de rose et de bleu mystique,
Nous échangerons un éclair unique,
Comme un long sanglot, tout chargé d'adieux;
Et plus tard un Ange, entr'ouvrant les portes,
Viendra ranimer, fidèle et joyeux,
Les miroirs ternis et les flammes mortes.

Intro : Baudelaire est un auteur inclassable du dix-neuvième siècle qui oscille entre son dégoût du quotidien et sa recherche d’absolu comme l’exprime l’oxymore du titre de son recueil Spleen et idéal extrait des fleurs du mal paru en 1857.
La mort des amants est le poème CXXI (121) de ce recueil, au cour duquel le poète évoque un instant d’éternité au moment de l’ultime séparation d’un couple.
Il convient alors de se demander comment l’auteur évoque la mort sans morbidité.

(lecture du texte)

1- La mort adoucie
a) Isotopie morbide
b) Evocation explicite

2- L’idéal amoureux
a) Dualité
b) Eternité
c) Sublimation

1) L’idée de la mort adoucie
Dans ce poème Baudelaire exprime l’idée d’une mort euphémisée, ainsi dans le premier quatrain « Comme des tombeaux » est une comparaison explicite entre les divans et les tombeaux qui manifeste l’omniprésence de la mort.
Les sens olfactifs sont évoqués avec « odeurs légères » ce qui peut faire penser à l’odeur caractéristique des cimetières due entre autre aux fleurs déposées sur les tombes.
La mort est aussi subtilement évoquée avec « d’étranges fleurs sur des étagères » ce qui est à mon sens une référence implicite à des fleurs mortuaires.
Dans le derniers vers du premier quatrain sont évoqués « Des cieux plus beaux » ce qui évoque un autre monde qui

en relation

  • La mort des amants
    935 mots | 4 pages
  • La mort des amants
    1444 mots | 6 pages
  • La mort des amants
    1288 mots | 6 pages
  • La mort des amants
    589 mots | 3 pages
  • La mort de amants
    690 mots | 3 pages
  • mort des amants
    1328 mots | 6 pages
  • Baudelaire - la mort des amants
    1088 mots | 5 pages
  • La mort des amants / analyse
    461 mots | 2 pages
  • La mort des amants commentaire
    2549 mots | 11 pages
  • "La mort des amants", c.baudelaire
    1271 mots | 6 pages