Le mouvement revendicatif dit mouvement revolutionnaire des planteurs blancs

552 mots 3 pages
INTRODUCTION GENERALE

▪ L’application du système colonial, esclavagiste et ségrégatif à Saint–Domingue va créer au sein de la colonie des conflits d’intérêts, des antagonismes sociaux entre victimes et bénéficiaires. Au fur et à mesure que la situation s’aggrave, on va assister à l’émergence de groupes d’intérêts et de communautés pour mener des luttes au profit de leurs aspirations propre. C’est ainsi que le mouvement revendicatif des Planteurs Blancs va commencer dans l’unique but de faire valoir leurs droits. Certains historiens vont jusqu’à qualifier ce mouvement de révolutionnaire. Seule une analyse des faits historiques de ces avènements peut nous conduire à un rétablissement de la vérité.

▪ LES DÉVELOPPEMENT

Le mouvement revendicatif des Planteurs Blancs comporte plusieurs aspects. L’analyse historique va nous permettre de s’arrêter sur les plus importants.

L’aspect anticolonialiste donc anti-métropolitain se manifeste par la volonté des planteurs blancs de briser le pacte colonial, de se soustraire aux lois métropolitaines et de s’emparer de l’administration de la colonie.

Le mouvement des Planteurs comporte également un aspect réactionnaire. Ils visent en même temps à renforcer leurs privilèges sociaux au détriment des autres groupes en renforçant le système esclavagiste, en maintenant les affranchis dans leur état de refoulement et en n’envisageant aucune amélioration dans le sort des petits blancs

Pour arriver à ces objectifs, les planteurs blancs vont lancer un mot d’ordre qui est une réplique de la formule de Colbert ; « Tout par et pour les Planteurs » sur ce ils vont entreprendre plusieurs démarches.

Les Colons français (virent) dans la convocation des Etats Généraux l’occasion tant attendue pour briser le gong économique métropolitain. Ils forment un comité de colons appelé comité des neuf pour leur représenter dans la prochaine Assemblée Nationale. Leurs démarches n’aboutirent pas. Après cet

en relation

  • Histoire politique contemporaine
    55942 mots | 224 pages
  • Histoire de france
    130383 mots | 522 pages
  • La mauritanie
    159721 mots | 639 pages
  • Livre du professeur histoire 1ere
    136067 mots | 545 pages
  • Histoire Corrige
    136005 mots | 545 pages
  • La France de 1848 a nos jours
    56884 mots | 228 pages
  • Le travail et l'homme
    163981 mots | 656 pages
  • La place
    67843 mots | 272 pages