Le mystère

Pages: 31 (7552 mots) Publié le: 3 mai 2010
AMÉLIE NOTHOMB
LE MYSTÈRE PAR EXCELLENCE
© Éditions Alhin Michel S.A., 1999

Manuel est mon meilleur ami. C'est le meilleur des meilleurs amis. Nous nous sommes connus il y a dix ans, à la Faculté : nous avions dix-huit ans et nous avons vécu ce qu'il faut bien appeler le coup de foudre de l'amitié.
Aussi, quand il m'annonça, il y a deux mois, qu'il venait d'éprouver son premiercoup de foudre amoureux, cela me fit un choc.
— Elle s'appelle Hélène. Je l'aime, me dit-il avec ferveur.
— Tu l'as rencontrée avant-hier et tu l'aimes ?
— Oui. Je n'ai aucune hésitation. Je l'ai aimée dès la première seconde.
Je ne l'avais jamais entendu dire cela. En dix ans d'amitié, j'avais vu ce coureur de Manuel derrière un nombre incalculable de jupons : les filles lui tombaientrôties dans le bec sans qu'il en paraisse ému. Parfois, de véritables canons se traînaient à ses pieds, en vain : il les quittait le lendemain pour une autre. Il m'était même arrivé de prendre la défense de certaines de ses conquêtes, trouvant qu'il y allait un peu fort. Il me répondait avec une sorte de fatalisme :
— Que veux-tu, mon vieux Jacques ? Je ne l'aime pas. Ce n'est pas ma faute.J'avais beau lui faire valoir les mérites des pauvres délaissées, la grâce de celle-ci, le charme de celle-là; il haussait les épaules, blasé.
Autant il était cavalier avec ses maîtresses, autant il était dévoué envers ses amis. J'étais d'autant plus heureux d'être son meilleur ami ; je dois avouer qu'il m'ar-rivait d'être fier de sa muflerie envers la gent féminine : cela exaltait en moiun sentiment de fraternité, de solidarité virile entre mauvais garçons. Moi qui n'avais pas tant de succès auprès des femmes, je sentais que le prestige du donjuanisme de Manuel retombait un peu sur moi.
La nouvelle de son coup de foudre ne m'en enchanta pas moins. J'avais toujours espéré qu'il connaisse enfin l'amour. Ma première réflexion fut : « Cette Hélène doit être absolument sublime,pour avoir réussi là où les plus jolies ont échoué. »
— Parle-moi d'elle, lui demandai-je.
— Elle est à couper le souffle. Elle est belle comme un ange, elle est brillante, intelligente, fine, sensible, elle a toutes les qualités — mais en plus elle a cette aura indéfinissable des femmes qui rendent fou.
— Il faut absolument que tu me la présentes.
— Il le faut, oui. Pourtant, je t'avoue quej'ai peur.
— Peur ?!
— Peur qu'elle te plaise trop. Elle est irrésistible. Tu vas succomber.
— Quand bien même, tu sais bien que je suis ton ami. Je ne marcherai pas sur tes plates-bandes.
— On a vu des amitiés de dix ans se briser à cause d'une fille.
— Arrête. De toute façon, je ne plais pas aux femmes. Et puis, tu ne pourras pas me la cacher éternellement, si c'est si sérieux que ça entrevous.
Il avait réussi à aiguiser ma curiosité. La présentation fut fixée au surlendemain.

Je me préparais le cœur : « Ne tombe pas amoureux. Ce "n'est jamais qu'une femme comme il y en a tant. Ne tombe pas amoureux. Sa beauté se flétrira, elle deviendra tôt ou tard une emmerdeuse de plus... "
Ces précautions ne devaient pas être efficaces : je sentais mon palpitant battre lachamade. Si j'avais attendu l'arrivée de la reine de Saba, je n'aurais pas été plus ému.
J'étais en train de lisser un faux pli de la nappe quand elle entra. Je me retournai, bouleversé. « Elle, c'est donc elle. » Choc.
Je la regardai sans comprendre. Est-ce que je voyais mal ? Elle était quelconque. Je la dévisageai. Il y a des traits dont la grâce n'apparaît pas d'emblée. Desactrices que j'ai trouvées laides au premier regard et superbes ensuite. Le problème était qu'Hélène ne me semblait pas laide mais insignifiante. Et un examen plus approfondi renforça ce jugement.
C'était une fille de vingt-six ans, mince sans être fine; ses cheveux mi-longs étaient vaguement blonds, ses yeux d'un bleu fadasse. Rien, en son visage, ne pouvait être qualifié de beau ou de laid....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • mystere
  • L'avenir... Le mystère.
  • Villa des mystères
  • Client mystere
  • Le mystère nijinsky
  • le mystere de la vie
  • L'employée mystère
  • Œuf mystère

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !