le mythe grec

742 mots 3 pages
Le Mythe grec
Oedipe rencontre avec le Sphinx
Œdipe (en grec ancien « pieds enflés ») est un roi légendaire de Thèbes, fils de Laïos et de Jocaste. Riche et tragique, sa légende a largement inspiré les arts, mais aussi la psychanalyse.
Laïos et Jocaste, qui sont le roi et la reine de Thèbes, sont prévenus, après avoir consulté la Pythie (l'oracle d'Apollon), que, s'ils avaient un fils, ce dernier tuerait son père et épouserait sa mère.
A la naissance de ce fils , Laïos et Jocaste chargent un serviteur d’abandonner leur fils sur le Mont Cithéron après lui avoir attaché les pieds. Mais un couple de bergers le trouve, le détache et en prend soin avant de le confier à un voyageur. Lequel conduit l'enfant à la cour de Polybe, roi de Corinthe qui s'attache à l'enfant et l’élève comme son propre fils, sans lui révéler le secret de ses origines. Il lui donne le nom d’Œdipe qui signifie « celui qui a les pieds enflés ».
Œdipe apprend, en consultant Apollon, qu'il est victime de cette malédiction. Il décide alors de s'écarter de sa famille afin d'échapper à son destin. Pour cela, il quitte Corinthe sans but précis. En chemin, il rencontre un homme avec ses serviteurs. Œdipe tue l’homme, pensant que c’était le chef d’une bande de voleurs.
L’homme était Laïos, son père biologique. Il apprendra plus tard que cet homme était son père.
Lorsqu'il arrive à Thèbes, Œdipe se trouve confronté au Sphinx qui assiège la ville. Ce dernier lui pose une énigme : « Qu’est-ce qui marche à quatre pattes le matin, à deux le midi et à trois le soir ? »
Œdipe répond juste : « c’est l’Homme qui au matin de sa vie se déplace à quatre pattes, qui au midi de sa vie marche avec ses deux jambes et qui au soir de sa vie s'aide d'une canne, marchant ainsi sur trois pattes ». Les habitants, pour le remercier d’avoir débarrassé le pays du Sphinx, font de lui le roi de Thèbes et lui donnent la main de la reine qui est veuve.
Œdipe a donc tué son père, et épousé sa mère comme l’avait prédit

en relation

  • le mythe grec
    866 mots | 4 pages
  • Mythe grec
    443 mots | 2 pages
  • La pomme d'or / mythe grec
    2717 mots | 11 pages
  • la poesie est elle lyrique
    10490 mots | 42 pages
  • Héritage de la littérature antique.
    6181 mots | 25 pages
  • Ionesco
    532 mots | 3 pages
  • La grece chez apollinaire
    2948 mots | 12 pages
  • Jean pierre vernant
    3453 mots | 14 pages
  • Mythes comparés
    2345 mots | 10 pages
  • L'ecriture grecque
    1260 mots | 6 pages