Le naturalisme

1915 mots 8 pages
I)LE NATURALISME

1) définition- principes
Le terme naturaliste fait son apparition dans le roman et le théâtre pour désigner des éléments qui se dégagent de manière convergente à partir de 1870.
Le naturalisme est un mouvement littéraire qui "succède" au mouvement réaliste. Comme son nom l'indique, le réalisme est animé du désir de représenter la réalité, telle quelle, par les mots. Le réalisme rompt avec les écritures du BEAU, du régulier, du sublime. Ce sont d'ailleurs les Romantiques (Hugo en tête : avec Quasimodo/ Esmeralda, l'homme qui rit, etc.) qui ont progressivement suggéré, en rupture avec les Classiques, que l'Art n'était pas QUE le beau. C'est également ce que montre Baudelaire dans ses Fleurs du mal (note l'oxymore : fleur (bien/beau) vs. mal (mauvais/laid)). Le naturalisme est une école littéraire qui, dans les dernières décennies du XIXe siècle, cherche à introduire dans l'art la méthode des sciences expérimentales appliquées à la biologie par Claude Bernard.
Emile Zola, théoricien et chef de file du naturalisme, expose cette théorie dans le Roman expérimental (1880).A partir de la France, le naturalisme s'étend à toute l'Europe au cours des vingt années suivantes, fixant les recherches analogues qui existent déjà dans les différentes littératures nationales.
Ll'école naturaliste exige, si l'on s'en tient à la théorie de Zola, que l'écrivain applique une méthode strictement scientifique qui se rapproche de celle mise en œuvre par les sciences naturelles, et qui avait été utilisée pour la première fois dans la critique positiviste des phénomènes littéraires par Charles-Augustin Sainte-Beuve et Hippolyte Taine. Auguste Comte avait, en effet, affirmé, dans son Cours de philosophie positive (1830-1842), que l'art, parvenu au stade « positif », obéissait aux mêmes lois que la science. Suivant le positivisme, Taine va alors s'attacher à découvrir les lois qui régissent la littérature. C'est ainsi qu'il soutient que la race, le milieu naturel,

en relation

  • Le naturalisme
    557 mots | 3 pages
  • Naturalisme
    888 mots | 4 pages
  • le naturalisme
    287 mots | 2 pages
  • Naturalisme
    1125 mots | 5 pages
  • Le naturalisme
    1581 mots | 7 pages
  • Le naturalisme
    638 mots | 3 pages
  • Le naturalisme
    1032 mots | 5 pages
  • Le naturalisme
    1172 mots | 5 pages
  • Naturalisme
    1279 mots | 6 pages
  • Naturalisme
    402 mots | 2 pages