Le negre de surinam

Pages: 8 (1870 mots) Publié le: 19 mars 2013
LE NEGRE DE SURINAM


«  Tout est au mieux dans le meilleur des mondes possibles » est le leitmotiv du philosophe allemand Leibniz, leitmotiv qui sera contredit tout au long de ce livre, intitulé : Candide ou l’Optimisme, écrit par Voltaire. Cet ouvrage est paru en 1759. Il sera réédité au moins vingt fois du vivant de l’auteur, et plus de cinquante fois à ce jour. Pour commenter lepassage du chapitre XIX  ''Le nègre de Surinam'' proposé à notre étude, nous montrerons comment Voltaire, en quelques lignes, dénonce un traitement inhumain infligé aux esclaves et le système économique tout entier, qu’il trouve brutal et cynique.














Dans son texte, Voltaire dénonce le traitement infligé aux esclaves, en particulier la mutilation aussi bien physique quemorale et sociale qu'ils subissent.
Le narrateur utilise la double énonciation, pour orienter le point de vue du lecteur, mais aussi pour jouer avec les sentiments de ce dernier: c’est la modalisation. Pour ce faire, il utilise le point de vue de Candide qui découvre naïvement le spectacle désolant d'un esclave (emblématique de tous les autres esclaves) mutilé, couché par terre. Onremarque une focalisation sur le personnage du nègre de Surinam, qui occupe tout l’espace. La phrase « ils rencontrèrent un nègre étendu par terre » montre que ce personnage subit l’action, qu’il n’est pas actif. Ce nègre de Surinam est qualifié négativement par la phrase « n’ayant plus que », phrase qui montre une restriction et qui indique dans le même temps la dévalorisation de ce personnage. Notonsaussi le vocabulaire de la pénurie : « il manquait à ce pauvre homme », cette phrase amplifie la déshumanisation de l’esclave et elle confère une tournure impersonnelle : « il manquait ». Le nègre de Surinam se retrouve encore à subir l’action. L’emploi du discours direct dans ce texte, comporte l’interjection « Eh » suivie d’une ponctuation forte qui indique une intense participation affective deCandide qui s’adresse à l’esclave, dans sa langue pour se mettre à son niveau. Cette démarche indique l’empathie de Candide pour cet esclave. Le fait qu’il emploie le tutoiement pour lui parler, montre qu’il fait tout son possible pour se mettre à son niveau. La mutilation physique se perçoit par l’asymétrie du nègre de Surinam. Nous parlons d’asymétrie car il lui manque la jambe gauche, coupéelorsque ce dernier a tenté de s’enfuir : « quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe », et la main droite, qu’il aura perdue en utilisant une meule : « et que la meule nous attrape le doigt, on nous coupe la main ». Cette phrase a une valeur généraliste car c’est normalement un cas exceptionnel mais qui cependant arrive tous les jours. C’est une phrase cynique. Dans cette phrase,Voltaire dit « que la meule… » et non pas « si la meule.. » ce qui signifie que les esclaves vont forcément se faire prendre le doigt dans la meule un jour ou l’autre. Le sentiment que Candide éprouve en découvrant la situation du nègre est la compassion, que Voltaire a su faire apparaître par des mots tels que « ce pauvre homme » et « mon ami ». L’appellatif « mon ami » marque la commisération deCandide pour le personnage. L’ « état horrible » du nègre sous-entend que ce dernier est maltraité. La sympathie que Candide éprouve envers cet esclave se retrouve dans l’initiative qu’il a d’aller lui parler. Pour raconter cet épisode de sa vie, l’esclave emploi le présent gnomique, ou, présent de vérité générale. En utilisant ce présent, Voltaire dénonce et critique les mutilations, et le sort engénéral, de ces esclaves.




Mais l’esclavage est aussi une mutilation morale. L’esclave répond à Candide de manière simple. « J’attends mon maître » place l’esclave en position basse vis-à-vis du « maître », terme qui renvoie d’ailleurs plus à l’animal qu’à l’homme. Le nègre emploie le mot « monsieur » qui est un terme de déférence, qui sert à montrer le respect de cet esclave pour son...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le nègre de surinam
  • Le nègre de Surinam
  • Le negre de surinam
  • Le nègre de surinam
  • Le negre de surinam
  • Le nègre de surinam
  • Le nègre de surinam
  • le nègre de surinam

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !