Le nickel en nouvelle-calédonie

Pages: 7 (1514 mots) Publié le: 6 novembre 2010
Devoir de Macroéconomie Groupe de TD 4

Il y a environ 40 milliards d’années, la superposition de deux plaques tectoniques à engendré la remontée en surface de matériaux du manteau terrestre. Sous l’action du climat tropical humide certains minéraux ont été attaqués cependant un minéraux à résisté à cette attaque. Ce minéral était le nickel car il était moins soluble. Cetenrichissement en nickel a donné naissance aux exploitations minières en Nouvelle-Calédonie. Le nickel a ainsi bouleversé l’économie calédonienne et à joué un rôle important dans son apogée. Nous verrons donc dans une première partie l’histoire du nickel calédonien ainsi que le nickel dans le marché mondial et dans une seconde partie l’impact du nickel sur l’économie de la Nouvelle-Calédonie.I. L’histoire du Nickel
Ce fut en 1864 que le premier site minier de nickel a été découvert, par Jules Garnier, vers Dumbéa. C’est seulement à partir des années 1973 que l’euphorie du nickel a commencé. Ainsi plusieurs sites miniers vont apparaitre comme au Mont-Dore, à Bourail, Houaïlou, Canala, Thio….. C’est en 1880 qu’est crée la SLN par Jules Garnier, John Higginson etJean-Louis Hubert Hanckar. La SLN comptait déjà 27 mines. C’est au cour du XXe siècle que le nickel est devenu une composante majeur au développement économique et politique de la Nouvelle Calédonie. Durant la période 1967-1971 il y a eut le boom du nickel. La forte croissance des pays industriels et la guerre du Vietnam ont permis de doublé la demande du nickel en moins de 10 ans. L’usine deDoniambo s’agrandit, la SLN ouvre de nouveaux centres miniers et la main d’œuvre métropolitaine afflue. C’est essentiellement sur le « caillou » que se trouvent les sites miniers et les usines. En 1997 la Nouvelle Calédonie se situait au second rang des producteurs mondiaux derrière l’Indonésie. Dans la province sud les terrains miniers s’étendent de Thio sur la côte sud-est et à Yaté à l’extrême sud.Plus au nord : Tiébaghi, Koniambo, et Népoui Kopeto qui figurent parmi les grands lieux de l’industrie miniéres. D’après l’Isee « La Nouvelle Calédonie possède, selon les estimations, 20% et 40% des réserves mondiales du nickel et réalise aux alentours de 12% de la production mondiale. » La crise de 1998 est due à la baisse du cours du nickel, qui pourrait s’expliqué par une offre excédentaire etune demande en restriction. Ainsi le niveau d’exportations minières et métallurgiques a connues une forte baisse. Cependant grâce à la demande des pays asiatiques et des Etats-Unis, la Nouvelle-Calédonie a put faire face à cette crise et ainsi connaitre une expansion. En 2001, la SLN lance son Programme 75 000 tonnes qui veut augmenter de 25 % la capacité de production du nickel calédonien puisen 2004 le démarrage du nouveau four FD10 accompagne la montée en puissance du programme 75 000 tonnes ;
Il existe deux méthodes de traitement du nickel : la pyrométallurgie et l’hydrométallurgie. La pyrométallurgie consiste à faire fondre le minerai extrait dans des fours électriques afin de le séparé des autres métaux. L’hydrométallurgie consiste à mélanger le minerai à de l’eau et de l’acidesulfurique avant de la chauffer. Du nickel et du cobalt sont ainsi récupérables. Le nickel est surtout utilisé sous formes d’alliages avec d’autres métaux. On peut le retrouvé dans les bijoux, les verres, les aciers de constructions, dans l’aéronautique, la chimie et l’électronique.
En 1950 trois firmes se partagent 95% du marché : Falconbridge, SLN et le leader INCO. Progressivement lestrois géants du nickel doivent affrontés des nouveaux concurrents qui arrivent sur le marché. A la fin des années 70 la structure du marché est oligopolistique. Falconbridge, SLN, INCO représentent plus de la moitié du marché et d’autre firmes s’imposent comme : Western Mining (Australie), Amax (Etast-Unis). Aujourd’hui les principaux groupes présents dans le nickel sont Norilsk, BHP Billiton, Vale...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Nickel et environnement en nouvelle calédonie
  • Nouvelle caledonie
  • Nouvelle calédonie
  • Nouvelle calédonie
  • La nouvelle caledonie
  • La nouvelle calédonie
  • La nouvelle calédonie
  • la nouvelle caledonie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !