Le noeud

674 mots 3 pages
Comparaison des deux personnages amnésiques

Comme nous pouvons interpreter l’amnésie en deux façons nos protagonistes font face à leur état différemment. L’amnésie peut être une forme de mort ou bien nous pouvons l’interpreter comme une nouvelle chance à vivre. L’amnésie éfface le passé et donne une feuille blanche pour le recommencement de la vie. Elle ôte le poids d’un passé doulereux des époles de ceux qui ne conservent gravé aucun marque de passé dans la mémoire.

Pour Guy Roland l’amnésie est plutôt une forme de mort, donc il fait tout pour retrouver ses souvenurs, parce qu’il pense que l’individue ne peut pas se constituer sans mémoire. Il a complètement besoin de se prolonger dans l’enquête pour retrouver les traces de son passé. Il a besoin de son passé, de ses souvenirs parce qu’il partage l’avis d’ Hutte selon lequel « dans la vie, ce n’est pas l’avenir qui compte, masi le passé ». Selon lui notre passé détermine notre caractère, notre attitude, notre place dans la vie en somme ce que nous sommes aunjourd’hui. Il prédetermine notre avenir, parce qu’il contient notre destin dés notre naîssance. L’amnésie est la perte du passé, mais le passé est une partie integrante de notre identité. Avec la perte de ses souvenirs il ne peut plus trouver son identité. Celui qui perd ses souvenirs perd un peu de lui-même aussi. Il se sent perdu dans la vie. Il a perdu la continuité logique de sa vie. Il ne veut pas accepter sa nouvelle identité comme Guy Roland, mais il veut reconstruire et continuer sa vie avant amnésie. Mais au début il ne peut pas intérioriser les histoires racontése par les autres, ses souvenirs ne reviennent pas en mémoire. Et puis quand il retrouve la mémoire il ne veut plus continuer cette vie douleureuse. Il comprend qu’il doit apprendre à fermer définitivement sa vie avant amnésie et vivre avec sa nouvelle identité, comme Guy Roland parce qu’il ne peut plus rester avec des questions sans reponses du passé. Donc à la fin du roman

en relation

  • Le noeud
    328 mots | 2 pages
  • Noeuds de cravates
    1755 mots | 8 pages
  • Théorie des noeuds
    7937 mots | 32 pages
  • Le noeud de vipère
    3546 mots | 15 pages
  • Noeud de vipere
    338 mots | 2 pages
  • Noeuds gordi
    1135 mots | 5 pages
  • noeud de tartuffe
    1381 mots | 6 pages
  • Le noeud de vipères
    458 mots | 2 pages
  • Recueils de noeuds
    4501 mots | 19 pages
  • Le noeud de vipères
    1181 mots | 5 pages