Le non-alignement

1423 mots 6 pages
TPC préparé par Leyla Makki Dans le cadre du cours des Relations Internationales L3- 2008 Le Mouvement des non-alignés {draw:frame} Plantu, Pauvres Chéris, Le Centurion, 1978 Plan Naissance du Mouvement La Conférence de Bandung et son importance symbolique La Conférence de Belgrade et ses acquis incontestables Une position difficile à tenir Faiblesses originelles et influence limitée Un mouvement volatil Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les Etats d’Asie, d’Afrique, du Proche et du Moyen Orient sont graduellement devenus indépendants. Le monde est alors dans un contexte de guerre froide opposant le bloc soviétique au bloc occidental. Des tensions pèsent sur les deux principaux antagonistes, les Etats-Unis et l’URSS, mais plus sur les pays atour de ces deux grands, dans la mesure où le Tiers-Monde était devenu le champ de bataille de la guerre idéologique entre occidentaux et soviétiques. C’est pourquoi, les pays récemment décolonisés éprouvaient une envie voire un besoin ferme de s’exprimer sur la scène internationale et d’imposer ainsi leur autonomie tant politique qu’économique. Refusant de devenir une autre fois la proie de l’un ou de l’autre des deux superpuissances, les pays nouvellement indépendants ont voulu adopter une position de « neutralité » dans le jeu américano-soviétique. C'est de cette volonté qu'est né le « Mouvement du non-alignement », regroupant une vingtaine de pays (aujourd’hui 116) ayant pour but de trouver une troisième voie dans un monde bipolaire. « _Pourquoi, malgré le grand nombre de pays réunis dans ce mouvement, le non-alignement n’a –t-il pas réussi à atteindre a son but ?». _ Pour répondre a notre problématique, nous nous contenterons de raconter dans une premier partie l’origine et les débuts du mouvement des non-alignés pour ensuite expliquer dans une seconde partie, l'impossibilité pour le mouvement de s’affirmer comme un sous-système international actif.

en relation

  • Le non-alignement
    1059 mots | 5 pages
  • Alignement et non alignement
    18931 mots | 76 pages
  • Le non-alignement : affirmation et limites
    2948 mots | 12 pages
  • Le droit public economique
    3124 mots | 13 pages
  • Le tiers monde
    1763 mots | 8 pages
  • Caractérisation automatique des accents étrangers
    17927 mots | 72 pages
  • DM la concurrence locale
    884 mots | 4 pages
  • Rapport de stage tgr maroc
    36911 mots | 148 pages
  • intro SIRH
    2602 mots | 11 pages
  • L'alignement strategique
    3755 mots | 16 pages