Le nouveau cinéma

Pages: 7 (1548 mots) Publié le: 1 mai 2010
Le cinéma de la modernité

Les années 50 sont aussi d'une grande richesse dans le domaine cinématographique ; elles sont marquées par le développement de la critique en France, notamment à travers des revues comme les Cahiers du cinéma, Positif, et les chroniques des Lettres françaises, Arts, etc. En 1958 meurt André Bazin, critique aux Cahiers du Cinéma dont il était l'un des maîtres àpenser. En 1958-1959, plusieurs réalisateurs créent des œuvres de tout premier plan : Michelangelo Antonioni (Le Cri), Ingmar Bergman (Les Fraises sauvages), Kenji Mizoguchi (Les Contes de la lune vague après la pluie), Luchino Visconti (Nuits blanches), Alfred Hitchcock (Vertigo), Orson Welles (La Soif du Mal), Anthony Mann (L'Homme de l'Ouest), Howard Hawks (Rio Bravo)... La grande époque du cinémahollywoodien touche à sa fin ; en Europe et dans d'autres pays, des formes nouvelles apparaissent.
En France, quelques-unes des œuvres dont se recommanderont les réalisateurs dits de la Nouvelle Vague voient alors le jour : Mon Oncle (Jacques Tati), Deux Hommes dans Manhattan (Jean-Pierre Melville), Pickpocket (Robert Bresson). Accèdent à la réalisation Louis Malle (Les Amants et Ascenseur pourl'échafaud), Georges Franju (La Tête contre les murs), Jean Rouch (Moi, un Noir), François Truffaut (Les 400 Coups)... Un cinéma français représenté par René Clair, Marcel Carné, Julien Duvivier, Claude Autant-Lara, Christian-Jaque... entre en déclin. De nouveaux réalisateurs apparaissent aussi à l'étranger (les cinéastes anglais du Free Cinema : Tony Richardson, Lindsay Anderson...), descinématographies mal connues sont découvertes (le cinéma polonais, avec Andrzej Wajda), la production «fantastique» de la Hammer en Grande-Bretagne se fait connaître grâce au Cauchemar de Dracula de Terence Fisher. Les années 50 voient la percée du cinéma japonais en Europe avec deux œuvres de Akira Kurosawa : Rashomon en 1952 et Les Sept Samouraïs en 1955. La Palme d'or du festival de Cannes 1954 revient àLa Porte de l'Enfer de Teinosuké Kinugasa.
En 1958, Resnais donne aux Cahiers du Cinéma la liste, sans ordre préférentiel, des dix meilleurs films de l'année écoulée : Les Amants, Le Cri, Kanal, Lettre de Sibérie, Nuits blanches, Pique-nique en pyjama. Rêves de femmes, La Soif du Mal, South Pacific, Une Vie, soit Louis Malle, Michelangelo Antonioni («Sur un certain plan, je crois même que nospréoccupations se sont recoupées»), Andrzej Wajda, Chris Marker («II avait une tribu de chats presque savants qui étaient chargés de transmettre leur science aux autres chats du territoire.»), Luchino Visconti («Si je l'aime ? Plus encore que cela ! Avez-vous vu Nuits blanches dans la version italienne ? Il se dégage de la langue un charme rare. J'ai vu le film six fois...»), Stanley Donen («Lefilm musical américain que je préfère ? Je crois que c'est Chantons sous la pluie.»), Ingmar Bergman (Resnais cite rarement ce réalisateur), Orson Welles, Joshua Logan, Alexandre Astruc.
Outils, styles et techniques La Seconde Guerre mondiale a semé le doute chez les partisans des «leçons de vie» : à quoi bon s'évertuer à expliquer ce qu'est la vie juste si, une fois qu'ils ont quitté la salle,les spectateurs se mettent à agir comme des barbares, des bourreaux, des délateurs? Pour certains réalisateurs européens, c'est non seulement le «message» qu'il faut corriger au sortir du nazisme et de la bombe atomique, mais aussi la forme. Un monde nouveau et meilleur ne peut pas naître, à leurs yeux, du réemploi de formules esthétiques et narratives qui ont accompagné le triomphe de l'horreur. Ilfaut inventer une nouvelle manière de faire des images, ou bien remettre à l'honneur des formes oubliées et marginales non compromises avec l'industrie du divertissement.
La déconstruction du montage Parmi les stratégies qu'adoptent ces réalisateurs, vient d'abord la méfiance envers le star-system. On sait désormais où mène le culte de la personnalité, et on n'a plus besoin de héros sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cinéma naissance d'un art nouveau
  • Cinéma
  • cinema
  • Le cinéma
  • Cinéma
  • Le cinema
  • Cinema
  • Cinema

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !