le nouveau concept de l’autorité

832 mots 4 pages
A- le nouveau concept de l’autorité

Le nouveau concept de l’autorité a été annoncé et exposé dans ses grandes lignes par Sa Majesté le Roi Mohamed VI dans un discours prononcé le 12 octobre 1999 devant les responsables des régions, wilayas, préfectures et provinces du Royaume.

Sa Majesté a précisé notamment que « La responsabilité de l’autorité dans les divers domaines de ses compétences consiste à assurer la protection des libertés, à préserver les droits, à veiller à l’accomplissement des devoirs et à réunir les conditions nécessaires qu’exige l’État de droit et ce à la lumière des choix pour lesquels Nous avons opté, à savoir la monarchie constitutionnelle, le multipartisme, le libéralisme économique et les obligations sociales tels que consacrés par la constitution et concrétisés dans la pratique.

Nous voudrions, à cette occasion, expliciter un nouveau concept de l’autorité et de ce qui s’y rapporte, un concept fondé sur la protection des services publics, des affaires locales, des libertés individuelles et collectives, sur la préservation de la sécurité et de la stabilité, la gestion du fait local et le maintien de la paix sociale. Cette responsabilité ne saurait être assumée à l’intérieur des bureaux administratifs qui doivent au demeurant rester ouverts aux citoyens, mais exige un contact direct avec eux et un traitement sur le terrain

de leurs problèmes, en les associant à la recherche des solutions appropriées ».

Le nouveau concept de l’autorité est une « nouvelle culture » du service public, une promotion originale des droits de l’Homme, une nouvelle déontologie de tous les acteurs de la sphère publique.

Le nouveau concept de l’autorité met sur le pied d’égalité les droits et les libertés individuelles et collectives et les droits des collectivités locales. Le respect de la décentralisation et des libertés locales est l’un des fondements de la nouvelle conception de l’autorité. Il s’agit là de l’une des grandes originalités qui

en relation

  • L''autorité est-elle morte ?
    1178 mots | 5 pages
  • La vrise de la culture, hannah arendt
    7309 mots | 30 pages
  • La crise de la culture
    3640 mots | 15 pages
  • Annah arendt
    3698 mots | 15 pages
  • La crise de la culture - hannah arendt
    3313 mots | 14 pages
  • Les beaux parents
    4013 mots | 17 pages
  • Styles de management
    1212 mots | 5 pages
  • Gestion deleguee
    4515 mots | 19 pages
  • Chapitre 7
    1642 mots | 7 pages
  • Faut-il réhabiliter l'autorité ?
    1147 mots | 5 pages