Le nucléaire et la corée du nord

Pages: 13 (3142 mots) Publié le: 14 mai 2010
-------------------------------------------------
Le nucléaire de la Corée du nord
-------------------------------------------------
Les prémices [modifier]
En février 1990, des chercheurs japonais des universités nationales de la région de Tōkai ont annoncé avoir identifié le site de construction d'une centrale nucléaire à Yongbyon, à 90 kilomètres au nord-est de Pyongyang, sur unephotographie prise en septembre 1989 depuis un satellite d'observation français du Centre national d'études spatiales.
En 1991, le gouvernement américain de George Herbert Walker Bush s'inquiétait des activités de ce complexe nucléaire nord-coréen qui abrite un réacteur à graphite qui contrevenaient aux dispositions du Traité de non-prolifération nucléaire. Les États-Unis stationnaient alors des armesnucléaires tactiques en Corée du Sud. Le Président entama les premiers pourparlers avec Pyongyang, et l'armement nucléaire américain fut retiré de Corée du Sud en décembre 1991 dans le cadre de la suppression globale des armes nucléaires tactiques [1].
Début 1993, la Corée du Nord déclara que les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique étaient aux ordres des services derenseignement américains et annonça son retrait du TNP et qualifia d'éventuelles sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies d'« actes de guerre ». La crise ainsi déclenchée par Kim Il-sung allait durer dix-huit mois et s'aggraver quand, en mai 1994, la Corée du Nord déchargea du réacteur de Yongbyon 8 000 barres de combustible irradié contenant assez de plutonium pour fabriquer cinq ou sixbombes atomiques.
Fin juin 1994, le président des États-Unis Clinton était à deux doigts de déclarer la guerre à la Corée du Nord et dépécha l'ancien président Jimmy Carter à Pyongyang, où il s'entretint directement avec M. Kim Il-sung et obtint l'engagement d'un gel total du complexe de Yongbyon.[2]
-------------------------------------------------
L'accord-cadre de 1994 [modifier]
En 1994, unaccord-cadre fut signé à Genève entre les États-Unis et la Corée du Nord visant à l'abandon de tout programme nucléaire militaire par les Coréens, en contrepartie de l'engagement des États-Unis à fournir des centrales à eau légère. Comme en 2006 dans le cas de l'Iran, les Américains ne souhaitaient pas qu'un pays non-détenteur de l'arme nucléaire se dote d'une technologie nucléaire duale (pouvantêtre utilisée à des fins civiles ou militaires). Pour les Nord-Coréens, le recours à l'énergie nucléaire devait officiellement permettre de pallier la crise énergétique, notamment après la fin des approvisionnements en pétrole soviétique à des conditions préférentielles, tandis que l'accès de tous les États au nucléaire civil constitue l'un des fondements du traité de non-prolifération nucléaire(TNP).
L'accord de Genève prévoyait la mise en place d'un consortium international, le KEDO. L'accord n'a toutefois pas été honoré : les Nord-Coréens n'ayant pas respecté leurs engagements, les Américains n'ont pas livré de centrales à eau légère.
-------------------------------------------------
Changement de majorité à Washington et durcissement des positions américaines [modifier]
L'arrivée aupouvoir de George W. Bush à Washington, en 2000, a condamné toute possibilité de la concrétisation de l'accord-cadre de 1994 : selon le spécialiste américain de la Corée du Nord John Feffer [3], "les forts soupçons que les néo-conservateurs ont toujours nourris vis-à-vis de la détente, ou « engagement » dans le jargon d'aujourd'hui, expliquent beaucoup de choses sur la politique américaineactuelle envers la Corée du Nord. La méfiance vis-à-vis des traités sur le contrôle des armements signés avec l'Union soviétique dans les années 1970 trouve son parallèle dans le rejet de l'Accord-cadre de 1994, qui a gelé les capacités de la Corée du Nord en échange d'incitations économiques et politiques que les partisans américains de la ligne dure furent finalement réticents à fournir. La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La corée du nord
  • La Corée du Nord
  • Corée du nord
  • La coree du nord
  • La corée du nord
  • Corée du nord
  • Corée du nord
  • Corée du nord

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !