Le pénitentiel de saint colomban

Pages: 5 (1098 mots) Publié le: 28 avril 2012
Le texte dont il est question est le pénitentiel de Saint Colomban. Il s’agit d’un petit traité utilisé par les confesseurs dans lequel sont traités les peines affligées aux péchés commis les par les laïcs, les clercs et les moines. Il est rédigé vers 572 par Saint Colomban. Cette œuvre s’inscrit dans une période où les chrétiens veulent se donner leurs propres règles de droit dans le but depréserver et de faire respecter leur foi, ainsi que de maintenir l’ordre chez le personnel ecclésiastique. Le droit canonique apparait vers le IVème et le Vème siècle. Les plus hautes institutions ecclésiastiques sont à l’origine de ces productions juridiques qui seront diffusées et transmises par leur publication dans les collections canoniques.Les pénitentiels sont principalement originaires du nord, plus précisément dans les îles celtiques. Les pénitentiels disposent d’un fonctionnement particulier qui s’apparente à celui des lois saliques et germaniques, et font l’objet de nombreuses réactions quant aux problèmes qu’ils peuvent révéler.Ainsi, en quoi le pénitentiel de Saint Colomban constitue-t-il une véritable source de droit canonique ? En quoi son fonctionnement peut-il être assimilé à celui des lois séculières de l’époque ?
Il s’agira de voir dans un premier temps, que ce texte incarne une source de droit directe et organisée (I), puis, de voir dans un second temps, l’application du pénitentiel de Saint Colomban (II).I) Une source de droit
Il sera question de voir les raisons par lesquelles l’auteur justifie un tel texte (A) et comment celui si est organisé tant dans sa forme que dans son contenu (B).

A) Un droit au service de la vérité : un droit légitime et approprié
Saint Colomban émet dans un premier temps une définition de la « véritable pénitence » : elle ne s’installe pas dansle regret d’avoir commis un péché, ce qui est réprimé par l’Eglise, mais dans le fait en soit : « déplorer ce qui a été commis ». Il est question de l’action. C’est ici l’action qui fait le droit.
C’est un droit également qui est adapté aux individus « la fragilité d’un grand nombre » et pour de justes causes « de justes mesures ». L’auteur n’est alors pas dans l’excès mais dans le fait portépar le juste. De plus, la longueur des pénitences est établie « selon l’importance des fautes ». Il sera alors question d’approprier une peine ‘proportionnelle’ à la faute qui lui est attribué, ce texte dispose ainsi d’une certaine cohérence.
C’est un texte légitime puisque l’auteur délègue aux « saints pères » la fonction de donner « l’ordre » des pénitences. C’est un texte unanime par sonapprobation par les saints pères porté par la justice et le maintien de l’ordre.
Les pénitentiels de manière générale répriment le péché et le sanctionnent. Il y a ici des allures pénales face à de telles dispositions. Une volonté de rétablir l’ordre, de maintenir la paix et d’assurer les vertus des moines (chasteté, mortification, obéissance, silence, frugalité et modération) par une peinedéfinie.
Ce texte est tout à fait juridique, au service de l’Eglise et appliqué par cette dernière, ainsi c’est une source de droit canonique, mais qui dispose toutefois d’une certaine organisation dans sa forme et son contenu.

B) Une organisation et illustrée
Ce texte dispose en effet d’une certaine organisation dans sa forme et son contenu : Il est exposé dans un premier point ladéfinition de la pénitence, les destinataires et d’autres informations quant à la forme les peines. Ainsi suit une énumération des péchés selon Saint Colomban avec les peines qui y sont assorties. On note que les peines sont relatives aux vertus ecclésiastiques. L’organisation du texte de ce pénitentiel repose sur une organisation casuistique : les chrétiens en usent particulièrement, elle se veut se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Saint
  • Les saints
  • Saintes
  • Saint Benoit et Saint Bernard
  • Le petit prince de saint saint-exupéry
  • Saint anselme
  • Saint bernard
  • Saint malo

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !