Le pénitentiel de saint colomban

1098 mots 5 pages
Le texte dont il est question est le pénitentiel de Saint Colomban. Il s’agit d’un petit traité utilisé par les confesseurs dans lequel sont traités les peines affligées aux péchés commis les par les laïcs, les clercs et les moines. Il est rédigé vers 572 par Saint Colomban. Cette œuvre s’inscrit dans une période où les chrétiens veulent se donner leurs propres règles de droit dans le but de préserver et de faire respecter leur foi, ainsi que de maintenir l’ordre chez le personnel ecclésiastique. Le droit canonique apparait vers le IVème et le Vème siècle. Les plus hautes institutions ecclésiastiques sont à l’origine de ces productions juridiques qui seront diffusées et transmises par leur publication dans les collections canoniques. Les pénitentiels sont principalement originaires du nord, plus précisément dans les îles celtiques. Les pénitentiels disposent d’un fonctionnement particulier qui s’apparente à celui des lois saliques et germaniques, et font l’objet de nombreuses réactions quant aux problèmes qu’ils peuvent révéler. Ainsi, en quoi le pénitentiel de Saint Colomban constitue-t-il une véritable source de droit canonique ? En quoi son fonctionnement peut-il être assimilé à celui des lois séculières de l’époque ? Il s’agira de voir dans un premier temps, que ce texte incarne une source de droit directe et organisée (I), puis, de voir dans un second temps, l’application du pénitentiel de Saint Colomban (II). I) Une source de droit Il sera question de voir les raisons par lesquelles l’auteur justifie un tel texte (A) et comment celui si est organisé tant dans sa forme que dans son contenu (B). A) Un droit au service de la vérité : un droit légitime et approprié Saint Colomban émet dans un premier temps une définition de la « véritable pénitence » : elle ne s’installe pas dans

en relation

  • L'eglise à l'époque mérovingienne
    6906 mots | 28 pages
  • Titre 2 intro historique
    7007 mots | 29 pages
  • Introduction historique du droit, notes de cours l1 semestre 1
    18030 mots | 73 pages
  • Histoire du droit
    51602 mots | 207 pages
  • Introduction historique au droit
    55024 mots | 221 pages
  • 1Ère partie : histoire des institutions et des sources du droit avant 1789 (veme -xve siècles)
    34292 mots | 138 pages
  • Histoire du droit
    14050 mots | 57 pages
  • Présidentialisation
    44702 mots | 179 pages
  • Histoire du droit l1s1
    15165 mots | 61 pages
  • Moyen age
    14967 mots | 60 pages