Le péronisme en argentine

1339 mots 6 pages
Les panégyriques : ceux qui font des éloges sur Péron.

Bien que sa politique tout comme l’homme peuvent être considérés par certains comme contestables, il faut assurément admettre que cet homme militaire et politique aura marqué de son empreinte l’Argentine du XXème siècle.
Il a dirigé d’une main de fer le pays entre 1943 et 1956, avec un retour au pouvoir à la fin de sa vie entre 1973 et 1974.

Qui est Peron ?
Juan Domingo Peron est né à Lobos.
Il fait parti d’une organisation secrète celle des "GRUPO DE OFFICIALES UNIDOS" qui s’empare du pouvoir. Il renverse le gourvernement de Castillo. Il a pour dirigeant Farrel. Peron est un ex colonel. Il a 46 ans lors du « pronunciamiento » du 4 juin 1943.

Le secrétariat d’Etat au travail et à la prévoyance sociale
Alors qu’il n’est que chef de service du ministère de la guerre, il propose de s’occuper du travail et du social. Il s’est vite rendu compte que pour se maintenir au pouvoir, son gouvernement devait obtenir un soutien populaire. Dans ce but, il se tourna vers la classe ouvrière et fit la promesse de réformes sociales. Pour cela, il visita les régions les plus éloignées, écouta les revendications de chacun…
Peron favorisa la syndicalisation massive des travailleurs et soutint les grèves (la CGT). Grâce à lui, l’Etat accepta certaines négociations, signa des conventions collectives (congés, augmentation de salaires…). L’Etat était au côté des syndicats grâce à Peron. Il fit passé de nombreux décrets.
Peron avait une liaison avec Evita, qui travaillait dans une radio ; elle évoquait la dure vie des Argentins sur les ondes et lui fut d’une grande aide.
Tout ce remue-ménage créa de grandes tensions politiques ; les militaires étaient moins populaires ; on pourrait même dire que la révolution sociale gagne sur la révolution nationale. Mais de ce fait, il se met à dos toutes les forces conservatrices et radicales plus toute la bourgeoisie, les industriels, les estancieros et les commerçants

en relation

  • Le péronisme en argentine
    6990 mots | 28 pages
  • Le péronisme de péron
    953 mots | 4 pages
  • peronism
    1603 mots | 7 pages
  • Le péronisme
    2252 mots | 10 pages
  • Argentine
    1498 mots | 6 pages
  • Le peronisme
    1029 mots | 5 pages
  • fiche pays argentine
    1313 mots | 6 pages
  • BIBLIOARGENTINEHISTOIRe
    1397 mots | 6 pages
  • Argentine
    2349 mots | 10 pages
  • Argentine
    32026 mots | 129 pages