Le pain

Pages: 6 (1274 mots) Publié le: 13 mai 2013
A l’appel du vénérable, debout à l’ordre, attendre et suivre le Maître de cérémonie, les trois marches, accolade avec l’Orateur.
Debout à l’ordre tourné vers le vénérable
VENERABLE MAITRE ET VOUS TOUS MES FRERES ET SŒURS EN VOS GRADES ET QUALITES
Attendre la réponse du vénérable, s’asseoir, se déganter
LE PAIN, SYMBOLE ?

Etait-il possible que je ne parle pas du pain pendant mes 5 minutessymboliques ?

Comment ne pas parler du pain, moi qui suis née un 22 décembre d’un acte d’amour entre Pierre et Pierrette, boulanger et boulangère.
Dés mes premiers cris, dés mes premières lueurs, les premières odeurs que mon petit nez a senti, sont celles de la farine, de la pâte qui lève doucement, des braises du bois qui préchauffent le four, de mon père qui sifflait en pétrissant, du chantdes grillons qui l’accompagnaient et qui se réchauffaient sur la voute du four.
Toute mon enfance, j’ai arpenté ce fournil qui sentait bon, où il faisait chaud et où j’entendais rire.
Toute l’histoire de ma famille est autour du pain.

Mon arrière grand-mère est arrivé en Meuse d’Alsace par le canal dans une péniche chargé de blé avec celui qui deviendra son mari.
Malheureusement la guerreles sépare très vite et elle doit faire vivre sa petite famille.
Elle décide de reprendre une petite Boulangerie et ira livré à cheval le pain qu’elle fabrique, son mari ne reviendra pas.
Elle continue de travailler seule avec deux enfants.
Et pourtant j’ai souvenir d’un petit bout de femme aux cheveux blancs, toute menue, avec des yeux pétillants, un magnifique sourire et jusqu’à 98 ansdébordante d’énergie, de caractère et de gentillesse.
Plus tard, sa fille, ma grand-mère alors institutrice ouvre une boulangerie avec son mari agriculteur dans le village voisin pendant que son frère continue l’entreprise de sa maman.
Mon père choisit d’être apprenti boulanger pour reprendre la boulangerie de ses parents pendant plus de 40 ans.
Et à 26 ans, je quitte mon métier d’éducatrice de jeunesenfants pour faire perdurer cette entreprise et accompagner de jeunes apprentis pendant 25 ans.

Mon fils à 22 ans s’est lancé dans l’aventure, il a une magnifique petite fille.

5 Générations de boulangers et boulangères et qui sait plus tard …..

Alors moi qui semble tout connaitre du pain,
Pourquoi ce croûton de pain dans le cabinet de réflexion m’interroge,
Que représente t-il ?
Quesymbolise t-il ?

Le Pain m’a appris, qu’il fallait travailler.
Beaucoup travailler pour trouver un chemin.
Qu’il fallait prendre le temps.
Qu’il fallait respecter les éléments.
Qu’il fallait persévérer,
Toujours persévérer,
Il m’a appris à transmettre,
Il m’a appris à préserver l’essentiel,
Il m’a appris à me battre,
A espérer,
A rêver,
A partager,
A aimer,
Mais surtout j’ai aimécette vie.
J’aime la vie.

C’est certainement le plus beau symbole que je puisse lui donner :

LA VIE

Le blé simplement nait d’une graine arrosée d’eau,
Sortie de la terre vers la lumière pour devenir épi qui
Moissonné,
Moulu en farine,
Mouillée par l’eau,
Brassée par l’air,
Cuite par le feu,
Deviendra ce pain doré qui chante à la sortie du four.

Ce pain allie ainsi les quatreéléments fondamentaux
A la main de l’homme,
A son travail,
A son observation,
A son ingéniosité.

Le pain est le témoin de l’action de l’homme sur la nature et la maitrise du feu.




Symbole de vie, de mort et de renouveau.
Le Profane ne meurt pas,
Lui aussi,
Il renaît
Mais en tant qu’initié.

Le blé serai t-il le symbole mystérieux de la vie renouvelée et le pain son prolongement ?Cette graine semée qui
Se putréfie,
Germe dans l’obscurité,
Perce la terre vers la lumière,
Ressuscite en épi de blé fourni de nouveaux grains
N’est elle pas le miracle de la vie ?

Ce croûton de pain ne veut-il pas me rappeler ?
Que je vais me flétrir
Que je suis éphémère
Que je repartirai vers la terre
Que la vie est fragile
Qu’il faut en prendre soin
Mais aussi ne veut-il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le pain
  • Le pain
  • Le pain
  • Pain
  • Le pain
  • Le pain
  • Le pain
  • Le Pain

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !