Le papillon de trois nuits

7715 mots 31 pages
‘’Je vais gagner, tu verras !’’ Et elle partit en riant. Après quelques secondes de réflexion, je réalisais qu’elle me défiait à une course. Je souris à mon tour, et couru aussi vite que je pu derrière elle. Du haut de nos huit ans, nous n’allions pas bien vite, mes jambes frêles et chétives me portaient avec difficulté. ‘’Arrête Aline, je suis fatigué !’’ Elle aussi, d’ailleurs. Je voyais qu’elle commençait à ralentir son rythme. Mais elle ne se laissa pas vaincre et se retourna en me tirant la langue. Ce fut une montée d’adrénaline pour moi, et je piquai un sprint, arrivant rapidement à sa hauteur. ‘’Ex aequo’’ me dit-­‐elle. Je regardais en arrière nous venions de traverser tout un champ de blé, et nous étions arrêtés à l’entrée d’une clairière à l’ombre d’un chêne massif.On s’allongea alors sur l’herbe verte et fraiche ,contemplant les marguerites et les jonquilles qui jonchaient la prairie. Je ne dis rien, l’instant de récupérer un peu nos forces et de reprendre une respiration stable. Aline pantelait, et finit par se redresser. Je fis de même. Elle me proposa d’aller jouer vers la

en relation

  • Diderot dissert
    2370 mots | 10 pages
  • equivalence chi bio chanson pierreclos annexes
    3047 mots | 13 pages
  • LE TEMPS
    1107 mots | 5 pages
  • Rimbaud " le bateau ivre"
    2364 mots | 10 pages
  • poémémo
    2358 mots | 10 pages
  • Anthologie de la poésie française du xivème au xxème siècle
    9608 mots | 39 pages
  • Le romantisme
    2414 mots | 10 pages
  • Commencement
    2069 mots | 9 pages
  • analyse "Liberté" de paul eluard
    1665 mots | 7 pages
  • Conflit des générations
    3063 mots | 13 pages