Le parnasse

399 mots 2 pages
Le Parnasse

Comme beaucoup de mouvements littéraires du XIXème siècle, le Parnasse cherche à se démarquer, et à refouler les excès de la plume romantique. Cet élan littéraire est fondé par Leconte de Lisle, et relayé par de plus jeunes poètes qui créent le mouvement du Parnasse contemporain, organisé autour de 3 recueils :
-1er en 1866  de Théophile Gautier, « Emaux et Camées »
-2ème en 1871  de Charles Leconte de Lisle, « Poèmes antiques, Poèmes barbares »
-3ème en 1876  de Théodore Banville, « Les stalactiques, les Princesses »

Influence forte de Victor Hugo sur le parnasse, puis Baudelaire « récupéré » par les Parnassiens pour son travail sur les vers, et rôle important de Banville. Mais le mouvement parnassien s’appuie avant tout sur Théophile Gautier, associé à « L’art pour l’art. »

En effet, ce mouvement littéraire a été fondé pas quelques poètes voulant prolonger et élargir les principes de « L’art pour l’art. ». Ce concept est le fait de rechercher la perfection artistique de l’art poétique au détriment de l’engagement politique et social.
Art pour faire de l’art.
Ce mouvement, contesté pas de nombreux poètes novateurs (symbolistes) s’éteint en 1876 en tant que mouvement, même si les poètes continuent de publier par la suite.
Les conquérants
Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal, Fatigués de porter leurs misères hautaines, De Palos de Moguer, routiers et capitaines
Partaient, ivres d'un rêve héroique et brutal. Ils allaient conquérir le fabuleux métal
Que Cipango murit dans ses mines lointaines,
Et les vents alizés inclinaient leurs antennes Aux bords mystérieux du monde occidental.
Chaque soir, espérant des lendemains épiques,
L'azur phosphorescent de la mer des Tropiques Enchantait leur sommeil d'un mirage doré; Où, penchés à l'avant de blanches caravelles, Ils regardaient monter en un ciel ignoré
Du fond de l'Océan des étoiles nouvelles. José-Maria de Hérédia

Etude :
Ce poème est un

en relation

  • Parnasse
    1236 mots | 5 pages
  • Le parnasse
    321 mots | 2 pages
  • LE PARNASSE
    420 mots | 2 pages
  • parnasse
    417 mots | 2 pages
  • Le parnasse
    559 mots | 3 pages
  • parnasse
    1224 mots | 5 pages
  • Le parnasse
    705 mots | 3 pages
  • Le parnasse
    480 mots | 2 pages
  • Le parnasse
    458 mots | 2 pages
  • Le parnasse
    263 mots | 2 pages