Le parnasse

705 mots 3 pages
Mouvement littéraire, essentiellement poétique (parfois considéré comme une école, c’est-à-dire un ensemble plus structuré qu’un simple mouvement) de la seconde moitié du XIXème siècle.
I - Naissance
Son acte de naissance peut être fixé à 1866, date de parution du Premier recueil du Parnasse Contemporain. Sa fin en tant que mouvement littéraire coïncide avec la parution du troisième et dernier recueil en 1866 (il y en aura eu auparavant un second en 1871).
A - Le nom
Sur le Mont Parnasse, situé en Grèce à proximité de Delphes, s’assemblaient, selon la mythologie, les neuf Muses, sous la conduite d’Apollon. Par extension, le mot « Parnasse » sert à désigner le lieu de réunion des poètes. En le choisissant, les initiateurs de ce mouvement poétique veulent se placer sous le double patronage de la Muse poétique et de la tradition grecque (apollinienne).
B - L’origine Comme tous les mouvements littéraires du XIXème siècle, le Parnasse a voulu se situer par rapport à son grand prédécesseur, le Romantisme, qu’il poursuit et conteste à la fois.
Un des principaux inspirateurs du Parnasse est Théophile Gautier (1811-1872), dont le nom est associé à une doctrine appelée l’Art pour l’Art, et qui souhaitait fonder une poésie qui n’ait pour finalité qu’elle-même, sans épanchement lyrique, et se caractériserait par le simple culte de la beauté et de la forme.
« Il n’y a de véritablement beau que ce qui ne peut servir à rien ; tout ce qui est utile est laid, car c’est l’expression de quelque besoin, et ceux de l’homme sont ignobles et dégoûtants, comme sa pauvre et infime nature. »
Préface de Mademoiselle de Maupin (1834)
II - Histoire
Le Parnasse contemporain a été fondé par quelques poètes voulant prolonger et élargir les principes de l’Art pour l’Art. Il s’agit d’une anthologie poétique, publiée par l’éditeur Alphonse Lemerre. Il y en aura trois éditions (1866 ; 1871 ; 1876), qui permettront la publication d’une centaine de poètes, dont certains deviendront célèbres

en relation

  • Parnasse
    1236 mots | 5 pages
  • Le parnasse
    321 mots | 2 pages
  • LE PARNASSE
    420 mots | 2 pages
  • parnasse
    417 mots | 2 pages
  • Le parnasse
    559 mots | 3 pages
  • parnasse
    1224 mots | 5 pages
  • Le parnasse
    480 mots | 2 pages
  • Le parnasse
    458 mots | 2 pages
  • Le parnasse
    263 mots | 2 pages
  • Parnasse
    1206 mots | 5 pages