Le passé est-il à jamais révolu ?

682 mots 3 pages
Le temps est un mystère.
Par définition, le passé est ce qui est fait, ce qui est définitivement aboli. Aucune action que je fais au présent ne peut rectifier le passé, le changer, le transformer. Le passé, même s'il n'existe plus, reste une source dans laquelle chaque être humain puise chaque jour. Il est une composante indissociable du monde où l'on vit, c'est grâce à lui qu'on peut, c'est grâce à lui que notre vie se déroule devant nos yeux, un peu comme un roman où il y a des personnages et des lieux que l'on n'aurait pas choisi. Par exemple, si j'agis mal au présent, la plupart du temps, les conséquences de ces mauvais comportements ne sont pas sensible sur le moment, ce n'est que bien plus tard que je ressentirai l'effet regrettable de mes comportements inadéquats. C'est là où je m'en voudrai d'avoir mal réagi avec untel, d'avoir été méchant avec mes amis, ma famille, mes proches. Mais lorsqu’on fait des mauvaises actions, et que l’on en vient à perdre l’amitié d’autrui, sur le moment on peux penser que l’on ne peux pas changer ce qui s’est passé, que l’on ne peux revenir en arrière mais parfois il arrive que ces conséquences ne soient pas définitives. Il semblerait que le fait que le passé ne soit pas révolu contredirait le fait, que le temps est irréversible. On ne peux jamais revivre le passé. On peut se demander comment on pourrait changer le passé ? D’un coté on ne peux revenir sur notre passé et d’un autre coté les conséquences de nos actions passées ne sont pas à jamais irrévocables, on peux toujours tenter de faire changer les choses. Dans une première partie nous verrons que le passé ne peut être changé et dans une seconde partie nous verrons que néanmoins nous ne sommes pas déterminé à subir notre existence à cause de nos choix passés, nous sommes toujours libre de choisir notre futur.

I. Le passé est irrévocable, il ne peut être changé.
- Le passé est le temps de la mémoire, du souvenir, de l’oubli et du temps. C’est une dimension du temps

en relation

  • Devoirs de philosophie : peut-on dire que le passé n’est jamais mort ?
    2403 mots | 10 pages
  • dissert philo
    1378 mots | 6 pages
  • Les temps hypermodernes
    2563 mots | 11 pages
  • Le théâtre-georges dandin
    1276 mots | 6 pages
  • Préface
    934 mots | 4 pages
  • sylvie nerval
    1319 mots | 6 pages
  • Pour lutter contre le présent et créer l'avenir, le passé est souvent l'arme la plus efficace
    1376 mots | 6 pages
  • Globalia "Jean françois rufin"
    931 mots | 4 pages
  • Albert cohen - enfance
    1489 mots | 6 pages
  • Texte de wincklemann
    9030 mots | 37 pages