Le pavé mosaïque

Pages: 2 (259 mots) Publié le: 2 décembre 2009
Le Pavé Mosaïque

Encadré des trois Colonnes, Sagesse, Force et Beauté, il est placé au centre de la Loge.
C‘est un damier de (6 x 8) 48 carreauxnoirs et blancs. Il rappelle visiblement la dualité de choses.

Il nous ramène au devoir de l’Apprenti qui ne doit plus désormais, se contenterd’interpréter les évènements dont il est témoin, à travers le prisme auquel il est habitué dans la vie profane.
C’est peut-être là, le plus grand effort qu’ildevra produire sur lui-même.
En acceptant le principe de dualité, il ne pourra plus se contenter d’une interprétation unique à donner à un phénomèneauquel il est confronté.
A travers d’autres prismes, il devra rechercher d’autres lectures possibles.
La vision manichéenne qu’il tirait de touteschoses, bien ou mal, blanc ou noir, violence, non-violence, richesse, pauvreté, etc … ne le satisfera plus.
Debout devant le Pavé Mosaïque, l’Apprenti maçonprend conscience du concept de dualité et des contradictions qu’il engendre.

Au sujet de la dualité, citons Krishnamurti qui, dans « De laconnaissance de soi » écrivait : « Notre existence quotidienne est une série de contradictions. Nous parlons de paix, nous essayons de vivre en paix, mais nouspréparons la guerre; nous parlons de liberté, mais l’enrégimentement a lieu de tous temps. »

Aller de l’obscurité que symbolise le noir, pour allervers le blanc qui réfléchit la lumière, la vérité, c’est là toute la démarche de l’Apprenti. Quitter le monde profane pour réussir sa vie maçonnique
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le pave mosaique
  • Le pavé mosaïque
  • Le pavé mosaïque
  • Le pave mosaique
  • La pavé mosaique
  • Le pave mosaique
  • Le pavé mosaïque
  • Pavé mosaïque

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !