Le petit prince analyse

3744 mots 15 pages
LES DEGRÉS DE LECTURE DU PETIT PRINCE D’ANTOINE DE SAINT EXUPÉRY

Lector drd. Alexandru LUCA Universitatea „Petru Maior”, Tg.Mureş Résumé
Le Petit Prince est-il un livre pour enfants ? Personnellement j’ai toujours été étonné du faible écho que le livre a dans l’esprit des jeunes lecteurs. Des fragments du livre se trouvent éparpillés dans les manuels de classe, il y a même une édition sortie à l’intention des enfants du primaire et du collège. Tout ce que les jeunes lecteurs peuvent retenir ce sont les leçons de morale que le récit peut leur fournir : la leçon des baobabs, du roi, du marchand des pilules perfectionnées contre la soif ou de l’allumeur de réverbères. Cependant, ce qu’il y a de profond, la méditation voilée de l’auteur sur le sort du monde leur échappe. Les jeunes lecteurs ont du mal à saisir le sens d’une formule telle : « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux ». Par contre, les grandes personnes comprennent assez vite que le Petit Prince est marqué d’un lourd pessimisme, écarté de temps à autre par un sourire, un climat de tendresse, par un jaillissement vers la vie. L’épilogue du livre se résume, en fait, à l’absence de la courroie de cuir, à cette dernière distraction. Et Le Petit Prince aura introduit une menace mortelle sur sa planète. Sa rose est menacée. La grande leçon de morale destinée aux grandes personnes est que nous introduisons sottement un mouton sur notre planète, nous ignorons ce qui saurait le rendre inoffensif. Ainsi va-t-il des humanismes et des démocraties. Le Petit Prince est-il un livre pour enfant ou pour les grandes personnes ? C’est aussi bien un conte qu’un mythe. Deux degrés de lecture. A chacun de choisir ce qui lui convient le mieux.

Comment pourrait-on expliquer l’immense réussite et le succès qui s’étend à l’échelle planétaire de Petit Prince : 6 millions d’exemplaires vendus en France et 25 millions dans le monde ? Car c’est le livre le plus édité et acheté après la Bible et

en relation

  • Analyse de «Le Petit Prince»
    257 mots | 2 pages
  • Analyse "Le Petit Prince"
    761 mots | 4 pages
  • Analyse textuelle du petit prince
    2492 mots | 10 pages
  • Analyse du petit Prince, la rencontre entre le prince et le renard.
    1443 mots | 6 pages
  • Analyse des themes du petit prince: la vie et la mort
    890 mots | 4 pages
  • Les isotopies
    36661 mots | 147 pages
  • petit prince
    961 mots | 4 pages
  • ingenieur
    1292 mots | 6 pages
  • Le petit prince
    3550 mots | 15 pages
  • Le petit prince
    1708 mots | 7 pages