Le pont mirabeau apollinaire

Pages: 13 (3083 mots) Publié le: 17 mars 2013
La première strophe
On peut imaginer qu’un jour, passant la Seine sur le pont Mirabeau, le poète s'accouda au parapet et s'absorba dans la contemplation d’une eau paresseuse. Le lieu étant évocateur de l'amour qui l’avait uni à Marie Laurencin, il lui parle : «Je me rappelle nos amours. Pourquoi faut-il que je me souvienne de cette heureuse époque? J'y connaissais parfois la peine, il est vrai ;mais, au moins, à la différence de celle que j'éprouve aujourd'hui, cette peine n'était pas irrémédiable ; elle était suivie de joie.» Dans le premier vers, qui est banal, le poète décrit sur un ton tout à fait objectif le mouvement de l'eau de la Seine qui coule sous le pont Mirabeau. Le vers suggère en même temps une permanence, car, malgré la fuite de l'eau, la Seine reste toujours la Seine.L'image du pont, opposée à celle de l'eau qui coule, souligne aussi l'antithèse entre la fuite et la durée. Vu ainsi, le premier vers fait pressentir une des idées directrices du poème : celle de la fuite du temps et de l'amour d'un côté, et, de l’autre, du désir de permanence qu'éprouve le poète. Si ce premier vers est tout objectif dans sa constatation de la réalité extérieure, le deuxièmesurprend par la transition qu'il effectue au monde de la subjectivité. S’impose l’importance du souvenir et de l'idée d'amour, plutôt que des personnes qu'il représente. La disposition typographique de cette partie du décasyllabe signale l'élément nouveau que le vers introduit dans le poème et met en relief le mot-clef «amours». L'adjectif possessif «nos» fait apparaître dans le décor du premier verscelui qui parle et la femme aimée, ou, d'un point de vue général, il place dans le décor n'importe quel couple d'amoureux, que ce soit le poète et une femme aimée ou le lecteur et la personne qu'il aime. Du fait de la suppression de la ponctuation et de la présence de la conjonction «et», on peut d’abord croire que le verbe «coule» a deux sujets : «la Seine» d'abord ; puis, charriés par le fleuve,les amours qui semblent couler autant que l'eau, être liées à son mouvement, à sa fuite de l'eau. Il est vrai qu’elles sont transitoires. Mais, en fait, «et nos amours» dépend plutôt du verbe «se souvenir». La suppression de la ponctuation rend donc la compréhension ambiguë : les amours. D’autre part, autre brouillage du sens, la rupture du décasyllabe à laquelle s’est livré Apollinaire a ici poureffet d’imposer un enjambement qui crée une attente. Le résultat est une extrême souplesse qui rend les replis et les sinuosités de la mémoire spontanée. La question que pose le troisième vers traduit une émotion de douleur et de lassitude, la mémoire apparaissant comme une fatalité. La forme impersonnelle, assez surannée et symbolisant donc d'autant mieux le passé, suggère que le poète ne peutrien contre le souvenir, qu'il est en quelque sorte incapable de ne pas se souvenir de la fuite des amours. Le pronom «en» se rapporte au deuxième vers. Mais le manque de ponctuation rend possible un autre sens : le pronom pourrait servir aussi d'antécédent au quatrième vers de la strophe. Ce vers exprime comme le premier un mouvement, une succession dans le temps. Le verbe «venait», renforcé parl'adverbe «toujours», suggère une alternance entre la joie et la peine. Si le vers semble à première vue exprimer une triste vérité, c'est-à-dire qu'il faut souffrir avant d'être heureux, il traduit en même temps un espoir voilé : s'il y a alternance entre la joie et la peine, il est toujours possible que la peine finisse pour être suivie de la joie. En fait, si Apollinaire évoquait là un amourhouleux mais à l'issue heureuse, cette relation avait connu sa fin. Dans cette première strophe le poète souligne donc le changement : la fuite de l'eau, la fuite des amours, mais aussi la fuite de la peine.
Le refrain
Apollinaire y affirme au contraire une permanence. «Vienne» et «sonne» sont des subjonctifs («que vienne», «que sonne») à valeur concessive («même si la nuit vient», «même si...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le pont mirabeau
  • Le pont mirabeau apollinaire
  • Le pont mirabeau, apollinaire
  • Le pont mirabeau guillaume apollinaire
  • Le pont mirabeau apollinaire
  • Apollinaire, Le Pont Mirabeau
  • Le pont mirabeau apollinaire
  • Apollinaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !