Le port autonome de nouvelle calédonie

Pages: 5 (1160 mots) Publié le: 25 mai 2013
Le port autonome : au cœur de l’économie calédonienne.


Le sujet proposé à l’étude, est centré sur le fonctionnement du port autonome aujourd’hui, qui fut implanté en 1854 par le capitaine de vaisseau Tardy de Montravel, sur la rade de Port de France (Nouméa). Depuis le 1er janvier 1968, le port autonome de Nouvelle-Calédonie est considéré comme un établissement public, qui aujourd’huipossède des fonctions commerciale et industrielle et qui a pour mission d’assurer l’administration, l’entretien, l’exploitation et le développement du port de Nouméa et des installations portuaires de Wé (Lifou).
En quoi le port autonome est-il un aménagement stratégique pour la Nouvelle-Calédonie ?
La réponse à la question progressera en trois temps. Le premier s’attachera à expliquer le rôled’interface du port à plusieurs échelles, puis dans un deuxième en quoi le port est-il un pôle économique moteur de la croissance, tandis que dans un troisième temps seront analysées les difficultés et les perspectives pour mieux servir les intérêts économiques de la Nouvelle-Calédonie.

Grâce à une superficie de 1000 Ha qui regroupe les différentes installations portuaires réparties entre la grande et lapetite rade, le port permet d’accueillir de nombreuses catégories de navire, ce qui le place au statut d’interface connectée à plusieurs échelles.
D’une part à l’échelle mondiale pour les flux internationaux. L’ensemble des produits importés en Nouvelle-Calédonie sont reçus par le port de Nouméa. Le trafic international représente environ 1/3 du trafic total. Toute la marchandise destinée à laconsommation de la population est déposée au port, c’est à dire les produits alimentaires (32%) suivi à part égales des produits manufacturés et des matériaux de construction (22%). Le port est une plateforme maritime pour les industriels calédoniens, dépendants de l’approvisionnement en matières premières et en équipements de production.
D’autre part à l’échelle locale avec les fluxterritoriaux. En effet grâce à la SLN le trafic intérieur de nickel en 2012 est de 3 262 140 tonnes soit 2/3 des flux totaux du port. Sur la grande rade la SLN possède son propre quai afin d’accueillir des minéraliers pour acheminer du minerai vers les usines mais aussi pour l’exportation des métaux.

On constate que l’activité internationale du port est omniprésente avec plus de 1300 navires qui passent àl’année, une moyenne de 5 milliards de tonnes de marchandises par an. Cette activité est animée par des fonctions sont d’ordres commerciale, industrielle et touristique et des acteurs multiples qui font du port un pôle économique moteur de la croissance.
La fonction commerciale du port prend une place importante au sein de son univers économique. En effet en 2012 plus de 50 000 conteneurs sontimportés et plus de 45 000 sont exportés. Afin de gérer ces transition, un quai de commerce est implanté sur la grande rade ayant pour fonction principale le trafic international de conteneurs à laquelle s’ajoute des activités de stockage des marchandises, d’acconage, de remorquage animé par la société Sora-Sorecal, de chaloupage avec l’intervention de la société Viratelle mais aussi de transitairestel que ACT ou Cotrans. Dans les catégories marchandes les produits pétroliers et métallurgiques se trouvent en 1ere position dans l’import/export ce qui souligne l’activité imposante de la SLN au sein du port.
La fonction industrielle est essentielle aux exportations Calédoniennes. Avec comme grand acteur la SLN, possédant 5 centres miniers, 2 sites sous-traité, 1 usine pyrrol-métallurgique etqui compte 2300 employés, de plus 80% des exportations sont constituées de ferronickel, ce qui donne un poids influent à la société. Mais la SLN n’est pas seule sur le marché, bien que moins importantes quelques entreprises de pêches font surfaces (comme Sodefish, Navimon…) ainsi que Holcim (un fabricant de ciment) et participent néanmoins à l’activité industrielle du port.
Une troisième...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le port autonome
  • Nouvelle caledonie
  • Nouvelle calédonie
  • Nouvelle calédonie
  • La nouvelle caledonie
  • La nouvelle calédonie
  • La nouvelle calédonie
  • la nouvelle caledonie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !