Le portrait de félicité

Pages: 2 (268 mots) Publié le: 29 décembre 2009
Flaubert, Un coeur simple : Etudiez le portrait physique du personnage.

Exemple de réponse :
D’emblée Félicité se distingue par une tenuevestimentaire immuable : « en toute saison, elle portait » les mêmes mouchoir de tête, bonnet, jupon et tablier (l.54-57). Cette façon de s’habiller est à l’imaged’un visage qui lui-même change peu : « A vingt-cinq ans, on lui en donnait quarante. Dès la cinquantaine, elle ne marqua plus aucun âge ».Son visage etson corps sont hors du temps, même si la maladie et la vieillesse les dégraderont, puisque Félicité deviendra sourde et aveugle.
D’autre part, sonphysique est ingrat : « Son visage était maigre et sa voix aiguë » (l.58-59). On ne relève pas d’autre précision, mais on devine aisément la raison de cesilence. La comparaison « comme les infirmières d’hôpital » (l.57) suggère que la fonction sociale du personnage importe bien plus que la beauté de sonapparence extérieure et que son être.
Enfin cette figure presque figée dans le temps l’est aussi dans l’espace : « la taille droite et les gestes mesurés,[elle] semblait une femme en bois, fonctionnant d’une manière automatique » (l. 61-62). Elle n’a presque plus rien d’un être humain, c’est une sorte demarionnette qui fonctionne au service des autres et ne fait que fonctionner. On peut toutefois noter la présence du verbe « semblait » (l.61) qui suggère unécart entre cette apparence de machine et la réalité : cet automate est aussi doté d’un « cœur », même « simple » et le récit va peu à peu le révéler.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Felicite
  • Félicité
  • Félicité
  • Félicité
  • La félicité de la régence
  • Agonie de Félicité
  • De félicité en turpitude
  • Portrait

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !