Le président de la ve république, arbitre ou capitaine?

1855 mots 8 pages
Le Président de la Ve république, arbitre ou capitaine?

L’Arbitrage est traditionnellement associé a l’idée de neutralité: le chef d’Etat parlementaire doit être, selon B. Constant un « pouvoir neutre ». Le sens actif est celui qui est couramment utilisé pour désigner les décisions que prend le Premier ministre, dans le cadre de sa fonction de direction de l’action du gouvernement, lorsque les divergences se manifestent entre les ministres par exemple les arbitrages budgétaires. Avec la Ve République le Président devient le juge de l’intérêt général et se trouve ainsi amené a intervenir dans l’action gouvernementale. Le terme devient alors synonyme de décision.
L’arbitre pose un problème d’interprétation car il s’agit d’un terme polysémique. On doit se demander quelle définition retenir. C’est d’ailleurs le même problème au titre de l’interprétation textuelle de l’article 5 de la constitution. L’arbitre veille a la régularité de la compétition sans y participer comme le fait un arbitre sportif. On peut voir un sens fort et un sens faible de la notion d’arbitre. Dans le sens faible le chef d’Etat doit s’abstenir de participer lui-même a la décision politique, de même que l’arbitre sportif se tient en dehors de la compétition. Il doit veiller a ce que le Parlement et le Gouvernement respectent bien a la lettre la Constitution. Dans le sens fort, le Président fixe lui-même les grandes orientations de la politique nationale et tranche en dernier ressort les affaires importantes. Ce sens pourrait s’apparenter ici a l’idée de capitaine.
On ne peut pas définir un capitaine en tant que notion de droit constitutionnel. Nous essaierons néanmoins de trouver une définition grâce au domaine du jeu. Un capitaine joue avec son équipe, il prend des décisions alors que l’arbitre doit rester neutre, au dessus des conflits. Le capitaine prend parti.
Pourquoi un capitaine? Dans certains cas on peut dire que le Président de la République prend des décisions et les

en relation

  • Le premier ministre est il un simple collaborateur du president de la republique ?
    1808 mots | 8 pages
  • Le president de la republique arbitre ou capitaine ?
    1736 mots | 7 pages
  • Commentaire article 68 nouveau du 23 février 2007
    2372 mots | 10 pages
  • Commentaire Art 5 Constitution
    1646 mots | 7 pages
  • Le président de la république et le peuple sous la vème république
    1900 mots | 8 pages
  • La vème république
    2096 mots | 9 pages
  • dissertation r lepresident
    1711 mots | 7 pages
  • Le fait majoritaire sous la vème république
    1331 mots | 6 pages
  • Présentation des périodes de cahabitation sous la vième république
    1247 mots | 5 pages
  • Le régime de la responsabilité du pouvoir exécutif sous la vème république
    2943 mots | 12 pages
  • Qui gouverne sous la 5éme république
    1743 mots | 7 pages
  • le quinquennat modifie t-il la place du président de la République au sein des institutions de la Ve république ?
    2750 mots | 11 pages
  • La fonction du président sous la vème république
    3425 mots | 14 pages
  • Njk dzjgidziauhbd
    1505 mots | 7 pages
  • Fiche S Ance 4 Le President De La Republique
    2865 mots | 12 pages