Le principe de la séparation des pouvoirs est-il nécessaire et suffisant à une démocratie libérale?

1557 mots 7 pages
La séparation des pouvoirs est l’un des principes les plus célèbres de la théorie constitutionnelle, comme le sont les deux acteurs qui l’ont, les premiers, énoncés aux XVIIème et XVIIIème siècle : John Locke et Montesquieu. Selon ce dernier, « tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser » (De l’Esprit des Lois, Livre XI, Chapitre VI). Il s’agit donc, avec le principe de séparation des pouvoirs de préserver les libertés en garantissant un exercice modéré du pouvoir et pour ce faire il est nécessaire que le pouvoir soit séparé et ne se retrouve pas entre les mains d’un seul homme. Cette volonté de garantir les libertés des hommes est au cœur même de la démocratie libérale qui tend « à résoudre l’antagonisme entre le pouvoir et la liberté » (Lexique Juridique Dalloz). Un antagonisme qui pourrait être résolu grâce au principe de séparation des pouvoirs ayant pour but de prévenir toute forme de despotisme. Peut-on pour autant dire que le principe de la séparation des pouvoirs est nécessaire à une démocratie libérale ? Et au-delà de la nécessité, lui est-il suffisant ? En effet, s’il apparaît que le principe de la séparation du pouvoir soit nécessaire à une volonté de garantir les libertés (I), ce principe n’est pourtant pas suffisant (II)

I/ Le principe de la séparation des pouvoirs : condition d’une démocratie libérale

L’expression de « principe de la séparation des pouvoirs » recouvre plusieurs aspects. Il désigne d’abord la division du pouvoir en trois puissances, chacune exercée par un organe distinct afin d’éviter la concentration du pouvoir entre les mains d’un seul (A). Mais ce principe indique également une organisation des différents pouvoirs et même une collaboration, il s’agit de la balance des pouvoirs (B).

A/ Garantir les libertés

En 1748, dans son ouvrage De l’esprit des lois, Montesquieu annonce : « Pour qu’on ne puisse pas abuser du pouvoir, il faut que par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir » justifiant ainsi

en relation

  • La séparation des pouvoirs est-elle nécessaire et suffisante à la démocratie libérale?
    1323 mots | 6 pages
  • La séparation des pouvoirs est-elle nécessaire ou suffisante à la démocratie libérale?
    1481 mots | 6 pages
  • La démocratie exige-t-elle la séparation des pouvoirs ?
    1296 mots | 6 pages
  • Le regime parlementaire sous la 3ème et 4ème république
    5125 mots | 21 pages
  • Droit constit l1 droit
    5192 mots | 21 pages
  • Dissertation sciences po
    2534 mots | 11 pages
  • Se Ance 1 La Se Paration Des Pvrs
    5166 mots | 21 pages
  • Droit constitutionnel
    7344 mots | 30 pages
  • Le néolibéralisme
    4111 mots | 17 pages
  • La séparation des pouvoirs et le constitutionnalisme
    6181 mots | 25 pages