Le problème de l'insalubrité à abidjan

Pages: 7 (1541 mots) Publié le: 24 février 2011
INTRODUCTION Etymologiquement, le terme insalubrité signifie impureté, caractère de ce qui est nocif ou malpropre. Dans le Cadre d’une agglomération comme Abidjan, parler d’insalubrité revient à passer en revue l’état de propreté de la ville. Le sujet est d’autant plus important qu’il rentre dans le cadre globale de l’environnement et interagit également dans le domaine de la santé publique.L’état de propreté de la ville d’Abidjan a manifestement un impact sur la qualité de l’air qu’on respire, donc sur la santé des populations. C’est pourquoi les autorités compétentes et surtout les populations elles-mêmes doivent y accorder une importance particulière. Malheureusement, ce qui nous a été donné de constater est triste et désolant. En effet, de « la perle des lagunes », Abidjan est devenue «la perle des ordures ». Le caractère récurrent du non traitement des ordures ménagères et autres déchets font que l’insalubrité dans la ville d’Abidjan est devenue un véritable fait de société qui provoque la colère de nombreux ivoiriens. Comment en eston arrivé là ? Pourquoi, en dépit de l’existence des mairies, du district et des Ministères dédiés, l’insalubrité dans la ville d’Abidjan reste unproblème d’actualité ? Quelles solutions pour en sortir ?

L’insalubrité, une triste réalité à Abidjan. Le ramassage des ordures, en particulier celles issues des ménages, est devenu un casse-tête chinois pour les abidjanais depuis quelques années. Les dysfonctionnements réguliers observés sur toute la chaîne de ramassage ont mis la ville d’Abidjan dans un état d’insalubrité très avancé. Lesordures, jonchent les ruelles et rues sans épargner souvent les grandes artères. Les espaces réservés au dépôt des ordures dans les quartiers sont bondés faute de ramassage régulier. Il faut noter également que les caniveaux dans plusieurs quartiers de la ville sont bouchés par des ordures. Ce qui ne permet pas une bonne évacuation des eaux usées. La décharge d’Akouédo, située dans le village dumême nom à l’est de la ville d’Abidjan, est depuis 1945 l’unique site de déversement d’ordures des treize communes que compte le district. Cette décharge fait souvent l’objet de fermeture par les villageois qui dénoncent le non-respect des engagements pris par l’Etat en termes de dépollution et de préservation de l’environnement. D’ailleurs au mois de juillet 2010, la fermeture de l’unique décharge aété exigée par les habitants d’Akouédo suite à la catastrophe environnementale du cargo Probo Koala en août 2006. Quand il arrive que la décharge ferme pour des raisons diverses, c’est toute la chaîne de ramassage qui se trouve grippée. En effet, le système fonctionne par étapes. Il y a depuis un moment, par la force des choses des jeunes (par manque d’emplois) qui se sont transformés en ramasseursd’ordures dans les quartiers populaires. Ces derniers parcourent les ruelles et font du porte-à-porte pour faire une sorte de pré-collectes moyennant un peu d’argent. Ces ordures convergent vers d’autres sites pour attendre les camions de ramassage. Et lorsque le ramassage ne peut se faire, cela produit nécessairement la triste réalité de l’état d’insalubrité de la ville.

Quand l’insalubritécrée des embouteillages à Abidjan Dans plusieurs communes, notamment les plus peuplées du district (Abobo, Yopougon et Adjamé), les ordures amassées çà et là barre les routes et gênent la circulation. L’un des cas le plus patent est le boulevard Nangui abrogoua d’Adjamé où des grands tas d’ordures soit coupent la chaussée en deux soit la réduit considérablement. Pour aller du Forum à la grandemosquée il faut compter 30 à 45 minutes sur un tronçon d’à peine 3 kilomètres. Les automobilistes sont obligés d’emprunter des sens interdits. Tout ceci crée des embouteillages monstrueux.

L’insalubrité urbaine, un véritable danger sanitaire. Lorsqu’on observe la manière dont certains habitants, surtout dans les quartiers populaires, cohabitent avec les ordures, il y a lieu de s’inquiéter....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • probleme de l'insalubrite
  • curage à Abidjan
  • Probleme a gaza
  • Le problème de l'eau à pékin
  • Problème de sac à dos
  • Les contrats à problème généraux
  • Notre problème à tous
  • L'amérique a un problème de 1%

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !