Le probleme de l'alterite

Pages: 5 (1214 mots) Publié le: 18 mars 2013
L’homme est un être relationnel, il n’est pas homme sans les autres hommes, son existence est conditionné par un tissu de lien qu’il a entre les gens de sa société et qui lui apprend à vivre selon une culture bien déterminée. Il se manifeste dans la relation qu’il entreprend avec les autres. Cependant en menant une vie d’ensemble il arrive qu’au sein de cette société, qu’une multitude decontradictions surgissent, parce qu’il cherche à réduire au minimum l’influence de l’autre sur lui, comme s’il allait pouvoir se faire seuls. L’autre lui est devenu un problème. Mais est ce l’autre le problème ou la qualité de rapport qu’il peut activement nouer avec lui qui cause des difficultés ? Dans les lignes qui vont suivre nous allons présenter la question de l’autre comme identité, permettant denous connaitre et en même temps la qualité du rapport que nous inter-changeons.
L’autre est celui qui est différent de nous, que nous connaissons ou nous ne connaissons pas. Il se diffère de nous par sa manière d’être, par sa couleur, sa façon de pensée et même sa manière de s’habiller. La façon dont nous voyons l’autre correspond à la signification que nous nous attribuons à l’image qu’il nousdonne ; et ce jugement que nous avons de lui provient d’un contexte culturel qui nous a conditionné et de la charge de nos expériences personnelles antérieures, donc l’autre est dans notre environnement, sa présence a donc pour nous une signification qui n’est pas indépendante de la situation dans laquelle que nous nous trouvons. La conception du monde, les croyances, les gouts, les habitudes, lesjugements, les besoins mêmes sont toujours, dans une certaine mesure partagés par d’autres personnes, des petits groupes ou des communautés entières. En outre chaque individu à besoin pour vivre d’organiser son monde immédiat, de fixer des hiérarchies et des points de repères qui lui permettent de se trouver, en d’autres termes l’individu s’inscrit dans une aire de confiance faites d’objets, dechoses, d’amis, de relations. La vie que nous menons, nous la vivons en rapport avec l’autre. Simone de Beauvoir a dit un jour qu’«on ne nait pas femme, on le devient. » On peut tout aussi bien dire à sa suite qu’ «on ne nait pas Homme on le devient. » Juste pour dire que c’est grâce au lien avec l’autre que nous pouvons dire que nous existons. L’autre est celui qui est à côté de moi, c’est unepersonne de ma famille que je côtoies presque chaque jour, c’est celui que je rencontre dans la rue sans pour autant lui parler, ou du moins l’étranger qui me questionne, et que je réponds bien ou mal, en d’autres mots nous pouvons dire que c’est celui ou celle qui nous fait sentir que nous sommes, qui nous fait sentir que nous existons.
Dès la naissance, l’homme acquiert, intériorise les différentsaspects de sa culture qui lui permet de s’intégrer dans sa société, il y puise des éléments nécessaires qui lui offrent des modèles pour pouvoir orienter sa vie, des éléments qui agissent en profondeur tout au long de la vie de la personne, qui affectent son comportement, sa croyance, ses valeurs, ses objectifs et même sa vision du monde. Il agit, il fait, il connait grâce à cet ensemble deréférence qui est incarné en lui. Et tout cela se réalise au sein d’une société bien déterminée, possédant sa propre culture; donc nous pouvons dire que c’est par l’appui de l’autre que l’homme parvient à une affirmation de soi. Ce sentiment donne à l’homme la possibilité de se constituer, de se réaliser, d’être humain, sinon il serait étranger au monde, étranger à lui-même et à autrui. L’autre procure àl’homme son identité. Comme dit Sartre : « autrui est le médiateur indispensable entre moi et moi-même » autrui est moi-même, hante mes pensées et mes désirs, double mes gestes, et, même mes rêves sont peuplés de visages, de noms, d’images, de figures, de la chair d’autrui. Tout ce que je peux connaitre de moi-même passe par les autres. Donc l’homme est d’emblée de l’autre. L’autre est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'altérité
  • L'altérité
  • L'altérite
  • Métris de l'altérité
  • La question de l'alterité
  • Dissertation : l’altérité
  • La question de l'altérité
  • Voltaire et l'altérité.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !