Le Proc S D Eichmann

354 mots 2 pages
Le procès d’Eichmann

La planète entière s’est intéressée au procès d’Eichmann. Il y avait des millions de gens qui le suivait à la télévision partout à travers le monde. Durant tout le procès, il a été détenu dans la prison de Ramla. Des mesures de sécurités extrêmes ont été appliquées pour la protection du détenu pour éviter qu’il se suicide ou se fasse tuer. C’était la première fois qu’un criminel de guerre était jugé seul. Le procès d’Eichmann est resté très sérieux tout au long. Il n’a pas tourné en théâtre principalement en raison de la monstruosité du sujet et des dépositions. Malgré que les juges et les accusés aient comme langue maternelle l’Allemand, le procès s’est déroulé en Hébreu. Eichmann était enfermé dans une cellule pare-balles au milieu de la salle d’audience. Les chefs qui sont déposés contre l’accusé sont regroupés en 4 catégories distinctes : crimes contre le peuple juif, crimes contre l’humanité, crimes de guerre et finalement participation à une organisation hostile. Le procès peut très bien ce résumer en une question qui était posé à Eichmann : pensez-vous qu’un homme aillant participer à l’extermination des juifs est un criminel ? Il a évité la question tout au long du procès. Eichmann croit fermement qu’il n’est pas coupable. Il a fait beaucoup d’efforts pour prouver à tout le monde qu’il n’éprouvait aucune colère envers les juifs. Il n’a jamais tué de juif, mais il a laissé planer le doute que si un supérieur lui avait ordonné de le faire il aurait obéi. Après un long procès de huit mois, Eichmann est finalement déclaré coupable pour les chefs d’accusations qui pesaient contre lui. Il sera condamner à mort et exécuté en 1962. Il a ensuite été incinéré et jeté dans la mer comme il le souhaita. Par contre, ses cendres ont été mises hors des eaux de l’Israël. Bien que le nom d’Eichmann a été mentionné a Nuremberg avant son procès, il était un inconnu au près du publique occidentale (il était toutefois plus connus en Israël car un fort

en relation

  • Hannah Arendt
    10022 mots | 41 pages
  • Eichmann à jerusalem: rapport sur la banalité du mal
    1587 mots | 7 pages
  • Eichmann à jérusalem
    1491 mots | 6 pages
  • Hannah arendt
    2677 mots | 11 pages
  • CRISE DE L42DUCATION
    3045 mots | 13 pages
  • Adolf Eichmann
    675 mots | 3 pages
  • Hannah arendt
    1258 mots | 6 pages
  • Eichmann a jerusalem
    2479 mots | 10 pages
  • eichmann
    1455 mots | 6 pages
  • Banalité du mal chez hannah arendt
    3499 mots | 14 pages