Le profil des clients des banques en 2011

739 mots 3 pages
Le profil des clients des banques.

Le paysage bancaire ayant considérablement évolué, le profil des clients s’en est trouvé naturellement modifié.
Ils sont désormais mieux informés sur les produits des banques et font ainsi jouer la concurrence entre ces dernières. Ce qui conduit à un accroissement du taux de multibancarisation des clients, ces derniers adoptant une logique d’achat en fonction du service qu’il souhaite consommer.
Les clients deviennent de plus en plus exigeants envers leurs banques et aspire à davantage de simplicité dans leur relation. En effet, une relation simplifiée permet au client de maximiser le temps qu’il consacre à sa banque et lui procure ainsi un gain de temps non négligeable. Les banques se doivent de proposer des produits qui correspondent aux attentes des clients, tout en instaurant une véritable relation. Le consommateur recherche désormais la performance dans l’offre que lui propose la banque. Dans cette optique, le choix et l’étendu des gammes que proposent les banques est un élement important dans le choix du client. Les clients attendent également des banques qu’elles leur proposent des produits bancaires sécurisés, notament en période d’incertitudes économiques. Le client attends alors que s’installle une réelle relation de confiance avec sa banque. De cette attente nait la volonté d’être considéré comme un individu à part entière. Les valeurs d’identifications, de reconnaisance et de socialisation sont désormais des éléments essentiels dans la relation que le client souhaite entretenir avec sa banque.

La relation Banque-client : une relation basée non plus sur le produit mais sur le relationnel.
Les nouveaux enjeux de la relation banque – client

Le marketing bancaire a considérablement évolué ces dernières années pour répondre aux nouvelles attentes des clients.
A l’origine, l’essentiel de la communication des banques se concentrait sur les produits bancaires et leur stratégie de communication avait

en relation

  • Memoire
    13148 mots | 53 pages
  • Etude des rémunérations
    5981 mots | 24 pages
  • RECRUTEMENT ET SELECTION DES RESSOURCES HUMAINES
    4553 mots | 19 pages
  • Banque
    2703 mots | 11 pages
  • Assurance et réseaux sociaux : quelles stratégies pertinentes ?
    15376 mots | 62 pages
  • Banque et finance
    6508 mots | 27 pages
  • Aps grimpo
    3081 mots | 13 pages
  • CoopHlm LaBanquePostale
    1517 mots | 7 pages
  • Banque française - l'emploi sous pression - agefi
    1413 mots | 6 pages
  • Marketing bancaire
    5137 mots | 21 pages