Le projet et la pensée projet

Pages: 10 (2350 mots) Publié le: 7 janvier 2014
PRESENTATION DE L’OUVRAGE



Titre du livre : Le projet et la pensée projet

Auteur : Jean-Noël BLANC

Editeur : Publication de l’Université de Saint-Etienne

Collection : Les cahiers de l’Ecole d’architecture de Saint-Etienne

Date d’édition : Juillet 2007

Nombre de pages : 96 pages



a – L’ouvrage

Il s’agit d’une conférence donnée par Jean-Noël BLANC àl’occasion de son départ de l'école

d'architecture de Saint-Etienne le 21 novembre 2005.



L’ouvrage est élaboré à partir de la démarche singulière et rebelle de Jean-Noël BLANC, dont

la «pensée rebelle» se distingue de la pédagogique traditionnelle parce qu’elle réunit les

pensées et les pratiques de cinq groupes de disciplines : arts, architecture, sociologie,science, et littérature.



b - L’auteur

Jean-Noël BLANC est né le 12 novembre en 1945 à Saint-Etienne. Il est sociologue, spécialisé

dans l’architecture et l’urbanisme. Il est également enseignant, chercheur et écrivain.

Il a été membre d’une équipe de recherche « ville architecture histoire » et a enseigné dans

les écoles d’architecture de Lyon et de Saint-Etienne. Il écritdes romans et nouvelles pour

les adultes et la jeunesse tels que : L'Un ou les Ciels peints (Lyon, Fédérop, 1977), Jeu sans

ballon, Paris, Éd. du Seuil, 1996 …pour lesquels il a été récompensé par plusieurs prix : prix

Renaissance de la nouvelle, prix de la Nouvelle du Mans, prix Lettres Frontière…



Dans sa carrière d’enseignant en école d’architecture, il intègre lalittérature aux sciences

humaines et sociales pour penser autrement la ville et son espace à travers

l’interdisciplinarité. Aussi sa démarche est-elle perçue à la fois comme rebelle et singulière

par ses objectifs pédagogiques et par ses fondements, au regard des pratiques de

l’interdisciplinarité telle qu’elle est pratiquée à son époque dans lescursus des écoles

d’architecture. Sa démarche se fonde sur les effets de frottements/frontières entre les

disciplines. D’un point de vue pédagogique, Jean-Noël Blanc a bouleversé la structuration de

l’enseignement : il a forcé la porte des ateliers pour dialoguer avec les architectes

enseignants.



Sans que cela soit officiellement admis, ladémarche de Jean-Noël BLANC est venue anticiper

la réforme de l’enseignement de l’architecture et du système LMD en particulier élaboré à

partir de 2002.



c - Collection et Editeur

Cet ouvrage est publié par Les Publications de l'Université de Saint-Étienne, service mis en

place par l’Université de Saint Etienne pour permettre à ses laboratoires, instituts et centres

derecherche de pratiquer une politique globale de publication, et pour diffuser leurs

travaux concernant les Sciences Humaines et Sociales.

Cet ouvrage est publié dans la collection « Les cahiers de l’école d’architecture de Saint-
Etienne ». Elle a pour l’objectif d’élaborer un corpus de références théoriques destiné à

l’enseignement et à afficher uneligne pédagogique forte.

STRUCTURE ET ORGANISATION DE L’OUVRAGE



Cet ouvrage s’articule autour de 4 parties :

• une préface

• une conférence

• deux entretiens

• des croquis



La préface a été rédigée par Xavier Guillot (architecte urbaniste, enseignant à l'École

Nationale Supérieure d Architecture de Saint-Étienne). Il vient positionner l’ouvrageen tant

qu’hommage à Jean-Noël BLANC et à sa démarche singulière. Il vient également

repositionner l’auteur et sa thèse dans le milieu de l’enseignement supérieur en

architecture.

Il présente en quoi les questionnements de Jean-Noël BLANC sont singuliers. Et pourquoi sa

démarche est originale. Elle est qualifiée de « rebelle est singulière » à double...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Projet
  • projet
  • Mon Projet
  • projet
  • Projet
  • Projet
  • projet
  • Projet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !