Le Projet Louvois

Pages: 8 (1911 mots) Publié le: 11 août 2014
Sommaire














Introduction

Dans le cadre de notre étude sur le projet Louvois, sa construction et ses conséquences, nous avons précédemment procédé à une recherche d’informations. Celles-ci provenant de sources majoritairement blanches, voiregrises. Cela nous a permis de dégager quelques idées de développement. Il est dorénavant important de nous informer auprès des principaux acteurs de cette affaire, comme l’armée en interrogeant un CIRFA (Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées, de Nancy), les victimes en questionnant une ou deux personnes directement touchées par cette affaire, et le créateur du logiciel Louvois,l’entreprise Stéria.
Afin de garder une logique, dans le déroulement de nos recherches, il est utile de rappeler notre problématique, et en quelque sorte, le but de notre dossier :
Quelles sont les raisons du dysfonctionnement du système Louvois de la Défense ? Il est clair que le logiciel n’est pas viable, mais pourquoi ? Qui sont les responsables ?

I. Stratégie de recherches
Tout d’abord nousavons décidé de téléphoner au CIRFA et au CTAC mais sans succès. En effet les membres des bureaux ont tout simplement refusés de répondre à nos questions. Le Ministère de la Défense étant très dur à contacter (aucun lien sur internet) nous avons réfléchi à une autre approche, l’idée de AlumnICN nous est venue.
Avant de prendre contact avec les personnes que nous avons ciblés, il fallait établirune multitude de questions afin de pouvoir nous rapprocher de notre thématique. Les questions que nous nous posons ont été élaborées en fonction des personnes que nous avons contactées.
Pour nos contacts nous sommes allés sur le réseau des anciens étudiants ICN et bien évidemment, Ministère de la Défense, Stéria, armées et gendarmerie étaient au rendez-vous.
C’est à ce moment-là que nous avonsétabli la liste de questions suivantes pour essayer de sous-tirer le plus d’informations possible nous rapprochant de notre problématique initiale.



Exemples de contact que l’on a trouvé :




















II. Préparation d’une interview type
Pour recueillir le plus d’informations possibles, nous allons suivre la méthode d’une interview standard pour chacune desparties prenantes de l’affaire. Il est tout de même nécessaire de nuancer nos propos en fonction de l’interlocuteur, et de procéder à quelques précautions. Ainsi, ci-dessous, nous détaillons notre démarche pour chaque personne interrogée, et l’ensemble des questions que nous allons leur poser. Vous trouverez par ailleurs le bilan de chaque interview dans la suite de notre dossier.

Les victimes(Nom-Prénom-Statut employé-Grade) – Interview de 2 personnes avec statut militaire, ayant été affectées par le logiciel Louvois :
Il s’agit ici de capter l’information à des personnes n’ayant pas, au premier abord, l’envie de témoigner, par peur de représailles. Nous procéderons à une interview en gardant toute objectivité, pour pouvoir avoir l’avis le plus spontané et naturel possible. Lesquestions posées sont donc :
Pouvez-vous nous décrire votre position au sein de l’armée (régiment, grade, etc) ?
Quelle est votre expérience ? (nombre d’années de service)
Pouvez-vous nous décrire ce qu’est, pour vous, le logiciel Louvois ?
Présentation du logiciel Louvois en détail (présentation des parties prenantes, des causes et conséquences, toujours en étant objectif, pas de partie pris).Comment avez-vous été affecté par la mise en place de la nouvelle manière de paiement des soldes (logiciel Louvois) ? Demander des détails (date, circonstances, etc).
Avez-vous procédé à une quelconque démarche pour pouvoir rétablir la normalité du paiement de votre solde ?
Si oui, avez-vous eu un retour de votre employeur ? Négatif ? Positif ?
Si non, pourquoi ?
Pour vous, qui sont les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Projet
  • projet
  • Mon Projet
  • projet
  • Projet
  • Projet
  • projet
  • Projet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !