Le réalisme classique hollywoodien

851 mots 4 pages
Le réalisme classique hollywoodien

Introduction :
Le réalisme au cinéma aspire à une seule chose, nous plonger dans un cadre, une atmosphère qui va nous paraître cohérente. Le cinéma reste de la fiction mais les films réalistes essayent de contourner cette vérité pour tendre vers une réalité crédible.
On pourrait penser que le meilleur exemple de réalisme au cinéma est le cinéma direct. En effet quoi de plus réel que de capter directement l'action qui nous entoure? Le cinéma direct joue donc sur l'authenticité de ses décors et de ses acteurs. Mais est-ce suffisant pour le spectateur ? En effet si je raconte une histoire à quelqu'un, qu'est-ce qui fait que mon histoire va paraître réelle ? En réalité beaucoup de choses, le ton que je prends, comment j'enchaine les idées, en somme il faut que tout soit cohérent.

Objectifs :
Dans le réalisme, deux écoles s’opposent, celle du néo-réalisme italien, que nous avons vu précédemment, et celle du réalisme classique hollywoodien, que l’on va étudier aujourd’hui.
En effet, paradoxalement au cinéma néoréaliste italien qui cherche à guérir les blessures laissées par la seconde guerre mondiale (1939-1945), le cinéma réaliste hollywoodien essaye de retranscrire des valeurs, des idées propres à la culture Américaine, tout cela dans un seul but, exporter la culture américaine dans le monde, en faire une marque de fabrique. En effet, le cinéma hollywoodien s'efforce de prendre la place des cinémas nationaux, qui ont beaucoup de peine à se remettre de la guerre, en pénétrant leurs marchés et en y implantant son idéologie et ses mythes fondateurs. Il s’agit d’une sorte d'américanisation des cultures nationales. Hollywood a tout fait pour imposer un statut d'«industrie culturelle» au cinéma.
Personnages :
Dans le néo-réalisme, tous les personnages appartiennent à la même classe, vivent dans la même société, et ont des problèmes communs. Dans le réalisme Hollywoodien, cette idée d'égalité est exclue, au contraire on joue

en relation

  • Réalisme en littérature, peinture et cinéma
    1231 mots | 5 pages
  • Histoire Du Cine Ma
    3138 mots | 13 pages
  • Le cinema
    541 mots | 3 pages
  • Analyse semiotique du film
    1928 mots | 8 pages
  • Le film noir
    2671 mots | 11 pages
  • Histoire du cinéma
    14464 mots | 58 pages
  • Critique cinématographique: 12h58 ce samedi matin là ( before the devil knows you're dead )
    960 mots | 4 pages
  • Exposé larry clark
    1081 mots | 5 pages
  • Dossier sur le film comme objet à la fois industiel et artistique
    2571 mots | 11 pages
  • Realisme
    3756 mots | 16 pages