Le réalisme en peinture étude de "l'incendie" d'alexandre antigna

686 mots 3 pages
Réalisme en peinture

I) Définition :

Le réalisme et un mouvement de peinture qui a duré de 1830 à 1885.C’est un travail d’expression et de structure qui rend réel les scènes de la vie courante et particulièrement celle du « petit peuple ».La peinture réaliste est une vision objective sans idéalisation comme dans la littérature. Jules Champfleury est le premier critique à s’être intéressé au réalisme.

II) Peintres et œuvres représentatifs du réalisme

• Gustave Courbet : «Un enterrement à Ornans» et «L'Atelier du peintre» • Jean-François Millet : «L’angélus» et « Les glaneuses» • Honoré Daumier : « Les Joueurs d'échecs» et «Trois avocats causant»

III) Etudier un tableau : « L’incendie » d’Alexandre Antigna

1)Un mot pour traduire l’impression d’ensemble

Nous avons choisi la peur pour traduire l’impression d’ensemble

2) Description :

Ce tableau représente une famille composée de trois enfants et de leurs deux parents. Cette famille est restée coincée dans une pièce par les flammes d’un incendie et la fumée. La femme sûrement la mère est habillée de vêtements noirs alors que l’enfant qu’elle porte dans ses bras est vêtu d’un vêtement blanc. L’autre jeune fille s’accrochant aux jambes de la femme porte des habits marron avec quelques touches de couleurs comme le tablier vert ou le capuchon rouge. Un jeune homme semble avoir trébucher sur des affaires entreposées par terre. Il porte un pantalon marron et une chemise banche. Il essaye de sauver le peu d’affaires que la famille possède, un simple baluchon et quelques meubles. Ces quatre personnages se trouvent au premier plan du tableau. Ils semblent vouloir se dégager de cet horrible incendie. Sur la gauche, on peut voir des meubles comme une chaise, des couvertures et d’autres affaires. Un homme, habillé de vêtements sombres, peut-être le père, au second plan, fait de grands signes à la fenêtre. Par tous ses éléments, on peut déduire

en relation