Le réel peut il être une vrai source d'inspiration pour l'auteur

Pages: 6 (1470 mots) Publié le: 12 janvier 2014
Le roman est un genre littéraire, caractérisé pour l'essentiel par une narration fictionnelle plus ou moins longue. Mais la notion de fiction peut être remis en cause car l’auteur ressent un besoin de se rattacher à la réalité. Nous pouvons donc nous demander en quoi le réel peut-il être une vrai source d’inspiration pour l’auteur, dans son processus de création du personnage. Ou si le réel neretire pas la puissance du style de l’auteur, en rendant la création de personnage de roman à la porter de tous à condition de vivre en société. Tout démontre pourtant que le recourt a ce procéder est utilisé aussi bien pour ce rapprocher du lecteur en lui faisant voir ce qu’il connaît et ce qui le rassure, que pour accentuer les caractéristiques humaines comme un miroir qui nous montrerais lesdéfauts humains. Le romancier est donc un vrai artiste, ce que nous allons démontrer tout d’abord en expliquant le choix du réel comme source d’inspiration, puis la nécessité de s’affranchir du réalisme et du réel, pour finir par la force du style dans le processus de création des personnages.

Le souci de décrire les personnages minutieusement en se basant sur le réel peut permettre aux lecteurs des’identifier a celui-ci, comme la montrer l’évolution du personnage de roman au fils des ans. Par exemple vers la fin du dix-huitième siècle, à la fin de la révolution française, les jeunes provinciaux avides de réussite émerge dans la littérature avec par exemple Eugène de Rastignac dans Le père Goriot de Balzac, ou plus précisément ici, Nicolas Poussin dans Le Chef-d’œuvre inconnu du mêmeauteur. Mais loin du contexte historique les auteurs peuvent aussi établir des descriptions physiques basées sur des détails anatomiques précis de l’espèce humaines. Tels que pour re-citer Balzac et Le Chef-d’œuvre inconnu, de la ligne 6 a 11 nous avons une comparaison avec des personnages ayant déjà existé : « Imaginez […] sur un petit nez écrasé, retroussé du bout comme celui de Rabelais ou deSocrate, […] au fort de la colère ou de l’enthousiasme. La description peut se faire également par l’expression des sentiments ou des trais de caractères, tels que ceux de Goujet et de Gervaise dans L’Assommoir, ligne une a deux nous avons un champs lexical des sentiments : « un regard plein d’une tendresse confiante ». Ces descriptions ont pour effet de se rattacher aux lecteurs, il peut ainsi sereconnaitre dans un personnage. La description de l’environnement ou de l’aspect physique des personnages joue aussi pour beaucoup dans cette identification du lecteur au personnage. Dans L’homme qui rit, de Victor Hugo Gwynplaine inspire l’empathie et la pitié, son handicape nous permet de le rapprocher des handicapé de par sa détresse. Goujet quand à lui nous séduit grâce a ça beauté et lareprésentation sculptural que Zola a fait de son coprs.
Les auteurs peuvent aussi ressentir le besoin d’intégrer les personnages, ayant subit préalablement une description minutieuse, dans un contexte donné. Ce qui reflète un réel travail d’enquête sur le terrain, dans des milieux professionnel donné, ou un partage de l’expérience du romancier qui fréquente forcement certain milieux ou classessociales. Proust par exemple s’est inspiré de la vie mondaine de l’aristocratie pour créer son Duc. Zola quand a lui est le père d’une vingtaine de romans, intitulés les Rougon-Macquart , inspirer de La Comédie humaine de Balzac. L'ouvrage a notamment pour but d'étudier l'influence du milieu sur l'homme et les tares héréditaires d'une famille, sur cinq générations depuis l'ancêtre Adélaïde Fouque jusqu'àun enfant à naître, fruit de la liaison incestueuse entre Pascal Rougon et sa nièce Clotilde. Chaque roman étudie précisément un milieu professionnel car l’ouvrage est totalement consacrer au monde ouvrier. Dans Germinal par exemple nous suivons Etienne Lantier, fils de Gervaise et de son amant Lantier, à travers les mines de Montsou. Zola, afin Pour que son ouvrage décrive de la façon la plus...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La morale peut-elle être source d’inspiration poétique ?
  • La laideur peut-elle etre une source d’inspiration pour un poète au même titre que la beauté.?
  • Peut-on ne pas être l'auteur de ses pensées ?
  • La laideur peut-elle être une source d’inspiration pour un poète au même titre que la beauté.?
  • Dissertation : la laideur peut-elle être une source d'inspiration pour le poète ou même titr que la beauté ?
  • La la laideur peut elle etre source d'inspiration pour un poète au même titre que la beauté ?
  • L'expérience peut être source de connaissance
  • la conscience peut-elle être source d'illusion ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !