Le rêve et son interprétation freud résumé

795 mots 4 pages
Il commence son écrit par la présentation du rêve à l’époque préscientifique puis du point de vue médical, philosophique et populaire.
Ensuite il explique qu’il a une technique d’investigation spécifique pour les images psychopathiques qu’il appliquera pour les images du rêve. Il nous donne en exemple un rêve qu’il a fait la veille. Il en isole tout les détails et nous donne les associations d’idées qui lui viennent à partir de ces détails. Ce premier rêve sera l’exemple principal de ce livre et c’est à partir de celui-ci que commence l’analyse. Il utilisera deux termes importants pour décrire le contenu du rêve : le contenu manifeste (le rêve tel qu’il nous apparait dans la mémoire), et le contenu latent (après analyse). Il nous amène à nous poser la question, pourquoi le latent se transforme en manifeste (comment la pensée se transforme en image) et pourquoi cette transformation ? Ce processus est appelé travail du rêve. L’inverse (le manifeste vers le latent) est le travail d’analyse.
Freud commence alors à nous décrire les différents types de rêves :
- Le rêve clair et raisonnable.
- Le rêve raisonnable mais dont rien ne justifie de telles préoccupations
- Le rêve qui n’est ni clair ni raisonnable, incohérent, obscur, absurde.
La première catégorie est la réalisation d’un désir non satisfait. C’est un rêve de confort. Ils se font souvent peu avant le réveil.
Le travail analytique ne se fait que pour les rêves de 2ième et de 3ième catégorie.
Il nous explique alors que durant le rêve, les images latentes sont compressées, Souvent pour une seule image, il y a plusieurs idées, souvenirs qui y sont liés. C’est le travail de condensation. Ce travail est nécessaire au rêve.
Un autre facteur important : l’essentiel du contenu du rêve est secondaire. Les idées latentes importantes du rêve sont dans les détails du rêve sans importance. Ce facteur s’appel le déplacement dans le rêve, aussi dite la transposition. Il rend méconnaissable la relation entre le rêve

en relation

  • Psycho
    1404 mots | 6 pages
  • Synthèse: petit abrégé de psychanalyse& de construction dans l'analyse.
    2252 mots | 10 pages
  • Pourquoi rêve-t-on ?
    967 mots | 4 pages
  • Freud
    2263 mots | 10 pages
  • Rêves
    2800 mots | 12 pages
  • Fiche sur l'hystérie d'angoisse et la névrose phobique - psychologie clinique et psychopathologie (master 1 psychologie)
    1253 mots | 6 pages
  • Les rêves
    2004 mots | 9 pages
  • Leclaire lecteur de freud
    4652 mots | 19 pages
  • Le rêve : identité personnelle
    2445 mots | 10 pages
  • LE REVE tpe
    3293 mots | 14 pages