Le rêve

275 mots 2 pages
Résumé:
Le rêve est la suite de phénomènes psychologiques se produisant pendant le sommeil et dont on se souvient plus moins au réveil. C'est aussi la pensée sans consistance et sans accord avec la réalité (la rêverie...). Chacun a l'expérience du rêve et sait de quoi il parle quand il s'agit de rêves. Par contre, si « le rêve est une expérience universelle, le contenu « du » rêve, lui est l'expérience d'une singularité incommunicable.
La réflexion s'appuie donc sur le paradoxe entre le rêve et le contenu du rêve c'est-à-dire entre l'activité onirique en elle-même et son produit.

1. Le problème de l'incommunicabilité du rêve (Héraclite)
2. Le doute de Pascal : il n'y a pas de critère propre à distinguer rêve et réalité, illusion et vérité
3. La confrontation du rêve au langage : le problème du récit du rêve selon Malcolm
Extrait du document:
Le rêve est jugé faux parce qu'il est partiel. Héraclite l'écrit : « Dans le sommeil, chacun se tourne vers la singularité ». L'universalité de l'expérience onirique devrait permettre la communication et la confrontation de ses contenus. La singularité de ceux-ci, leur adhérence à la vie particulière du dormeur, mais aussi le caractère unique, étrange, imprévisible des situations, des opérations et des éléments que le rêve met en jeu paraissent interdire l'élaboration d'un code, d'un système lexical quelconque et syntaxique. Une fois établie et apprit, il nous permettrait de comprendre ce que veut dire tel rêve au même titre que nous comprenons ce que veut dire un message verbal formulé dans une langue

en relation

  • le reve
    787 mots | 4 pages
  • Le rêve
    658 mots | 3 pages
  • Le rêve
    704 mots | 3 pages
  • le rêve
    520 mots | 3 pages
  • Le reve
    597 mots | 3 pages
  • le réve
    945 mots | 4 pages
  • le reve
    808 mots | 4 pages
  • le rêve
    951 mots | 4 pages
  • reve
    482 mots | 2 pages
  • Rêve
    305 mots | 2 pages