le rapport de brodeck

611 mots 3 pages
Khalil Gabran est un poète du XIX ET XX siècle , d'origine libanaise il a écrit ce poème en libanais puis il a été traduit en français .Ce poème, La danseuse n'a pas de rime et la longueur des vers est différente. Quelle vision le poème nous donne t' il sur la danse et sur la danseuse

Dans le premier ver le mot « jour » représente un jour quelconque et qu'il va se passer quelque chose d'innatendu .Au vers 6 il y a une personnification , pour désigner la danseuse comme une personne qui brille toute seul dans l'univers ou comme on dit a notre époque une star, « elle dansa ,la danse des étoiles et celle de l'univers »,c'est une image très méliorative de la danseuse par le prince . Le prince définit la danseuse comme une personne gracieuse et aussi belle qu'une fleur grâce a a personnification « puis elle dansa la danse des fleurs virevoltant dans le vent .Au vers 8 la structure grammaticale de le phrase est particulière comme si le prince était envoûte par la danseuse et qu'il ne trouverais plus ses mots « et le prince d’être subjugué » , l'effet se reproduit au vers 12 « et le prince de demander ».La vision du prince sur la danseuse est très méliorative, il la compare une divinité. Cette divinité peux faire référence a la muse terpsichore qui est toujours accompagnée de musicien et qui maitrise l'art de la danse .Puis dans ce poème le champ lexical de la nature prouve que le prince , pense que la danseuse est une déesse « l'eau,le feu, le vent et la terre ».A quoi ou a qui la danseuse est elle associé ?

La danseuse est associé à l'exotisme grâce à tout les noms d'instrument « luth, la cithare et la flûte » Khalil Gibran fait un clin d’œil à son pays natale dans son poème.La danseuse est aussi associé a une muse est particulièrement a une muse de Zeus qui avait l'art de la danse (terpsichore).La danseuse peux aussi faire référence a plusieurs dieux de la mythologie grec grâce au champ lexical de la nature , « le vent »pour Éole, « les

en relation

  • Le Rapport De Brodeck
    3634 mots | 15 pages
  • Le rapport de brodeck
    1052 mots | 5 pages
  • Le Rapport de Brodeck
    3472 mots | 14 pages
  • Rapport de Brodeck
    484 mots | 2 pages
  • Le rapport de brodeck
    466 mots | 2 pages
  • Le rapport de Brodeck
    2662 mots | 11 pages
  • Rapport de brodeck
    650 mots | 3 pages
  • Le rapport de brodeck
    698 mots | 3 pages
  • Le Rapport De Brodeck
    820 mots | 4 pages
  • Le rapport de brodeck
    1466 mots | 6 pages