Le refus du travail a-t-il un sens ?

336 mots 2 pages
Bonjour, J'ai une dissertation à faire sur le sujet : le refus du travail a-t-il un sens ? J'ai besoin de votre avis : voila ce que je pense faire comme plan : Partie I : Il est censé et légitime de refuser le travail car celui-ci nous aliène. H.Arendt dit que dans la vie, nous n'avons pas d'autre but que celui du travail. Le travail nous est imposé par la société et nous empêche de faire nos propres choix. Il est légitime de vouloir se débarasser du travail comme on se débarasse de certaines choses naturelles comme la maladie... De plus, bien que aujourd'hui le travail fasse parti de la norme, il a lgts été considéré comme mal vu, et la haute société privilégait d'autres activités. Partie II : Il est incensée de refuser le travail. En effet, celui-ci est essentiel aujourd'hui. Nous avons besoin du travail pour vivre, pour nous acheter à manger, un logement : il nous permet d'acquérir de l'autonomie. Il nous permet donc d'echapper à notre condition animale et serait un forme de libération. Travailler nous permet de transformer le monde et de rendre sa maitrise possile. Enfin, travailler nous permet d'accroître notre intelligence et notre volonté. Partie III : Le refus du travail doit-il être vu comme quelque chose de moralement juste ? Par exemple, il serait légitime de refuser une certaine forme de travail si c'est pour en privilégier une autre, comme le bénévolat ou être mère au foyer. De plus, la grève est autorisé, donc le refus du travail aussi. Mais refuser le travail pourquoi faire ? On peut se poser cette question car refuser le travail pour être chômeur n'est-il pas paradoxale ? En effet, il est contradictoire de vouloir profiter des progrès en comptant sur le travail des autres. Car le refus du travail n'est-il pas une forme d'égoisme ? Dans ce cas le travail trouve un nouveau sens : travailler pour les autres. Qu'en pensez vous ? Il a t-il des choses à rajouter ? A enlever ? Merçi d'avance.

en relation

  • Le refus de travail a-t-il un sens ?
    1064 mots | 5 pages
  • Refus du travail
    634 mots | 3 pages
  • Memoire Officiel
    16991 mots | 68 pages
  • Modification du contrat de travail
    3117 mots | 13 pages
  • Correction d'une dissertation
    2078 mots | 9 pages
  • La_conscience_des_animaux
    2077 mots | 9 pages
  • A quoi bon travailler si c’est si difficile ?
    761 mots | 4 pages
  • Commentaire d’arrêt : cass. soc. 27 mars 2007
    2633 mots | 11 pages
  • Esclavage
    400 mots | 2 pages
  • Bartleby
    912 mots | 4 pages