Le regime de vichy

Pages: 5 (1108 mots) Publié le: 6 septembre 2014
I. Les différentes formes et les différentes fonctions de la monnaie
-La monnaie remplit trois fonctions économiques essentielles :
Elle est unité de compte, c'est-à-dire qu'elle est un étalon qui permet de fixer le prix d'un bien et le prix relatif (prix par rapport aux autres biens).
Elle est intermédiaire des échanges car elle permet l'échange de produits ou de services.
Elle est réservede valeur car elle permet l'épargne.
Fonction politique.
Fonction symbolique= cohésion sociale.
1.) Les différentes formes de monnaie
Les formes de monnaie ont été extrêmement variées dans l'Histoire. Ainsi les métaux précieux ou encore les coquillages ont pu être utilisés comme moyen de paiement. -au XVe siècle apparaissent les premières formes de monnaiefiduciaire. La monnaie fiduciaire représente l'ensemble des billets de banque en circulation dans l'économie. -Au XIXe siècle, les Etats décrètent le cours légal, c'est-à-dire l'obligation d'accepter les billets de banque comme moyen depaiement, puis le cours forcé, par lequel la monnaie n'est plus convertible en métaux précieux. On assiste alors à un processus de dématérialisation de la monnaie avec le développement de la monnaie scripturale.La monnaie scripturale correspond aux dépôts effectués par les agents économiques auprès des banques.
2.) Les instruments de circulation de la monnaie scripturale
La monnaie scripturale a besoin d'instruments pour circuler car elle est immatérielle.
Les principaux instruments de circulation de la monnaie scripturale sont :
Les chèques
La carte bancaire
Le porte-monnaie électronique(Moneo)
Les virements bancaires
3.) La masse monétaire
La masse monétaire est la quantité de monnaie en circulation dans l'économie et donc la quantité de monnaie détenue par les agents non financiers.
La masse monétaire se décompose en trois agrégats :
Le premier, M1, (billets de banques, pièces et comptes courants).
Le second, M2, (comptes sut livrets, crédits à court terme).
Le troisième,M3, regroupe l'ensemble des actifs transformables en moyens de paiement avec retard et avec risque de perte.
On classe donc les actifs selon leur degré de liquidité. La liquidité est la capacité d'un agent économique à disposer de ses ressources immédiatement, sans retard et sans risque de perte.
II. La création monétaire
Les banquescréent la monnaie scripturale en passant une simple écriture comptable et en créditant les comptes courants (dépôts à vue) des clients, à l'occasion des crédits qu'elles accordent aux agents économiques. Une autre source de création monétaire réside dans la conversation de devises étrangères en devises locales.Le flux de crédit nouveau et les conversions des devises étrangères alimentent donc la masse monétaire. Il y ainsi destruction de monnaie et donc diminution de la mase monétaire lorsque les agents économiques remboursent leurs crédits ou lorsque la monnaie locale est convertie en devisesétrangères pour payer les importations. La monnaie scripturale représentant plus de 90% de la monnaie en circulation dans l'économie, l'essentiel de la création monétaire est le fait des banques.
On dit alors que « les crédits font les dépôts » car les crédits favorisent l'activité économique en permettant de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • regime de vichy
  • Regime de vichy
  • Le régime de vichy
  • Le régime de vichy
  • Régime de vichy
  • Le régime de vichy
  • Regime Vichy
  • Le regime de vichy

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !