Le rie dans la publicité

1089 mots 5 pages
Présente depuis plus de 150 ans, la publicité est un art, l'art de convaincre le consommateur, celui de l'amener inconsciemment (ou consciemment) vers un produit ou une marque.
Pour cela les marques doivent dépasser la première fonction de « vente » de la publicité, et en favoriser la création d'une émotion. Dans le top 10 des émotions les plus efficaces, on trouve le rire. L'humour est un outil de communication très sollicité.
En faisant sourire, rire, ou encore en divertissant le spectateur, l'impact est toujours positif et inconsciemment on se souvient toujours du produit (on a envie d'en parler aux autres…).

I . L’Objectif du rire.

Les ‘publicités spectacle’ ont pour but de construire une relation entre la marque et le public : Roland Barthes parlait de « publicité père Noël’: une pub à la fois attrayante et Efficace, cela signifie que la pub est un échange de cadeaux entre la marque et le public. En contrepartie de ces achats, le client réclame de la distraction et de l’humour.
Mais l’utilisation du comique ayant pour seul objectif de distraire, peut facilement tombé dans le non-sens et la bêtise, ce qui peut facilement ruiner l’image de la marque. Alors que l’utilisation de la subtilité et du second degré faisant appel à l’intelligence du spectateur permettra de mieux apprécier le message.
Selon Yves Siméon : ‘L’humour doit être réglé en fonction de l’objectif de la marque, ce doit être un élément stratégique

En revanche, pour lancer un produit ou faire passer une innovation, « l’humour reste un faible accélérateur de ventes, voire nuit à la mémorisation publicitaire du produit »,
L’humour est aussi un bon moyen pour détourner l’attention, servant à voiler la stratégie marketing. En cachant la réalité de consommation et l’économie de marché.
Pour certaines marques l’humour est le fondement même de l’image et donc de leur communication. Comme pour (les anciennes pubs d’Orangina, kiss cool, free (avec le personnage de Rodolphe)

II.Le type

en relation

  • Cour
    15950 mots | 64 pages
  • Projet de taxes e-commerce
    505 mots | 3 pages
  • Publicité françaises, aspects linguistiques et sémiotiques
    3052 mots | 13 pages
  • Rire et publicité
    754 mots | 4 pages
  • publicité
    20884 mots | 84 pages
  • Dossier de communication bts muc
    690 mots | 3 pages
  • les juifs
    871 mots | 4 pages
  • Tendances de la croisiere
    9694 mots | 39 pages
  • Cas bigdil
    1162 mots | 5 pages
  • Bts ci
    869 mots | 4 pages