Le rire de bergson

731 mots 3 pages
Explication de texte : Le Rire, Bergson

Le mot conscience vient du latin cum-scientia qui signifie accompagné de savoir. Être conscient, c’est en effet percevoir que le monde existe. Le fait d’être conscient constitue donc pour l’homme un événement décisif qui l’installe dans le monde et lui commande de prendre position. L’homme, dans la mesure où il est conscient, n’est plus simplement dans le monde une chose parmi les choses, un vivant parmi les vivants. Toutefois pour Bergson le voile existant entre nous et notre propre conscience n’est pas le même pour le « commun des hommes » et « l’artiste ». L’homme n’a, de la vie, que la perception que ses sens lui en donnent et chacun l’adapte à ses besoins.

L’homme pense avoir une vision réaliste de ce qui l’entoure, la réalité lui semble universel. Cependant sa conscience du monde dépend de son mode de vie, de ses connaissances. Tout homme perçoit les choses à sa façon c’est pour cela que Bergson parle de voile. La perception des émotions et de ce qui entoure l’être humain est propre a chacun. La vie impose de ne retenir que l’utile et de sélectionner ce qui peut nous permettre de répondre à nos besoins. Le voile ou réalité floue, déforme le réel. L’homme adapte ses actions selon la perception qu’il a du monde pour en retirer une utilité pour sa vie. Il apparaît évident comme pour Bergson que suivant que l’on face parti du commun des hommes ou que l’on soit poète, le voile n’a pas la même « épaisseur ». La conscience de la réalité ne servirait elle donc qu’à permettre d’appréhender le monde extérieur pour en tirer ce qui permet à l’homme de vivre. Devant cette « adaptation » nous sommes inégaux en effet l’artiste percevra des émotions que le commun des hommes ne pourrait percevoir, Bergson utilise la fée comme image, faisant appel à l’irréel comme pour concrétiser quelque chose d’inexplicable. « Vivre consiste à agir » : on voit donc que l’homme est dirigé par l’instinct de survie. C’est donc

en relation

  • Le rire de bergson
    825 mots | 4 pages
  • Le rire de bergson
    726 mots | 3 pages
  • Bergson le rire
    361 mots | 2 pages
  • Le rire, bergson
    4630 mots | 19 pages
  • Bergson- le rire.
    1880 mots | 8 pages
  • Bergson Le Rire
    39895 mots | 160 pages
  • Le Rire, Bergson
    6008 mots | 25 pages
  • Bergson rire
    251 mots | 2 pages
  • Bergson : le rire
    319 mots | 2 pages
  • Bergson le rire
    442 mots | 2 pages