Le roi salomon

1254 mots 6 pages
La vieillesse dans L’angoisse du roi Salomon
Le rapport au passé
Dans ce roman, deux personnages, somme toute assez semblables quant à leur façon de voir la vie, personnifient la vieillesse. Le premier est un Juif de quatre-vingt-cinq ans dont le nom est Salomon Rubinstein. Il a fait fortune dans le domaine du pantalon prêt-à-porter et fut autrefois l’amant de Cora Lamenaire, soixante-douze ans, ancienne chanteuse. Ils se sont brouillés lorsque Cora a abandonné Monsieur Salomon pour Maurice, un membre de la gestapo.
Pour Mademoiselle Cora, les souvenirs sont tout ce qui lui reste. Elle n’a jamais réussi à passer outre sa carrière ratée de chanteuse et vit entièrement dans ses souvenirs, comme s’ils étaient sa réalité : «Rien qu’à la voir marcher, on ne lui aurait pas donné plus de soixante-cinq piges, on sentait qu’elle était encore femme et qu’elle gardait son assurance féminine. […] Quand elle se déplaçait une main sur la hanche, on voyait qu’elle ne s’était pas encore déshabituée. Elle avait gardé la même idée de son corps».
L’usage des termes «encore femme» et «déshabituée» indique de manière détournée à quel point les illusions de Cora sont loin de la réalité. De la même manière, monsieur Salomon vit en quelque sorte dans le passé en niant les années qui se sont écoulées : « [Monsieur Salomon] avait pris la décision de se faire […] des jaquettes qui pouvaient durer vingt ans et même davantage, grâce aux progrès dans le domaine de la jaquette. Ce qui aurait fait à Monsieur Salomon cent dix ans, quand il faudrait les changer encore, […] comme s’il valait encore la peine.»
Les deux personnages rejettent tous deux leur vieillesse actuelle, l’une en vivant totalement dans son passé, l’autre en niant le passé et en se concentrant sur son futur. Même si l’une s’y accroche et si l’autre le nie, le passé a chez tous deux une grande importance et une influence malsaine puisqu’il les pousse à se couper de la réalité et du moment présent.
Le rapport à la société

en relation

  • Exposé sur le roi salomon
    460 mots | 2 pages
  • L'angoisse du roi salomon
    732 mots | 3 pages
  • L'angoisse du roi salomon chapitre
    1095 mots | 5 pages
  • L'angoisse du roi salomon - emile ajar (romain gary) - fiche littéraire
    1506 mots | 7 pages
  • fgfrgrgrg
    3843 mots | 16 pages
  • Commentaire composé : salomon / voltaire
    3708 mots | 15 pages
  • Letemple d e salomon
    1887 mots | 8 pages
  • Etude d'oeuvre d'art - le jugement de salomon de jean-baptiste wicar
    2124 mots | 9 pages
  • david et salomon
    1353 mots | 6 pages
  • Jugement de salomon
    746 mots | 3 pages