Le role joue par l’ecole face a la delinquance des mineurs

1123 mots 5 pages
Sommaire

Vu le fait que le fleau de la delinquance juvenile a deja pour ainsi dire envahi nos societes, il est evidement qu’il serait preferable de trouver dans un delai aussi court que possible des solutions appropriees. Il ne fait desormais plus de secret que les principaux responsables de ce « banditisme » sont d’abord et avant tous les parents. Il est helas aussi evident que ces derniers une fois depasses par la situation, ont tendance a laisse le jeune delinquant abandonnee a lui meme. Alors face a cette situation, peut on trouver une solution intermediare. Est ce que l’ecole peut d’une certaine maniere faire face a ce fleau ? Si oui de quelles manieres ?

L’ECOLE : LA SOCIETE EN MINIATURE

Il est tres important de le rappeler ici car il est possible d’en tirer de nombreuses lecons. Tres souvent le jeune delinquant ne se contente pas de « s’amuser » en dehors de l’ecole bien au contraire. L’ecole s’avere tres souvent est le champ d’experimantation par excellence. Comment torturer ses camaraddes de classes, leur voler de l’argent, pousser les pedagoges a l’extreme et c’est sans parler des multiples bagarres reglement de compte qui vont jusqu’a l’utilisation d’armes a feu. C’est triste mais il ne s’agit pas la des recits de soldats mais bel et bien d’enfants qui tres souvent n‘ont meme pas encore 14 ans.

Aussi triste que ce soit ,il convient malheuresement de reconnaitre que
« L’école, longtemps considérée à l’abri de la violence et de la délinquance, a mis en œuvre à partir des années 1980, tout un éventail de mesures pour tenter de traiter et prévenir ces phénomènes. Toutefois, les moyens importants mobilisés ne seraient rien sans la volonté des personnes et des équipes à faire réussir leurs élèves, à modifier leurs comportements pour éviter la rupture scolaire et l’exclusion sociale. De sa place d’assistante sociale, c’est de cet engagement dont l’auteur peut témoigner, de leur créativité mais aussi des limites et des forces institutionnelles.

en relation

  • Les violences urbaines
    3307 mots | 14 pages
  • Fiche de lecture : la délinquance des jeunes - jm petitclerc
    1391 mots | 6 pages
  • Quel est , dans la délinquance juvénile , le rôle des parents
    1203 mots | 5 pages
  • Délinquance
    3945 mots | 16 pages
  • Delinquance juvenile
    2407 mots | 10 pages
  • la délinquence juvénile
    1432 mots | 6 pages
  • Mes doc.pré
    1536 mots | 7 pages
  • Synthese
    1834 mots | 8 pages
  • Délinquance
    57930 mots | 232 pages
  • La délinquance des mineurs
    9434 mots | 38 pages